Les avantages de la prévoyance pour les TNS

Quoi de pire qu’un cordonnier mal chaussé ?

C’est un peu la même chose qu’un médecin avec une mauvaise couverture sociale (maladie, invalidité, santé, décès). Les travailleurs non-salariés tels que les avocats, les médecins ou les chefs d’entreprise ont une protection sociale assez faible en cas de risques. Pour information, un travailleur non-salarié est une personne qui n’a pas la même protection qu’une personne ayant le statut de salarié.

Les meilleurs contrats PER retraite du marché Souscription en ligne PER individuel retraite generali patrimoine

Nous allons analyser à travers cet article la prévoyance et ses pour les TNS (travailleurs non salariés)

Mais avant cela un petit point sur la prévoyance obligatoire de la sécurité sociale et sur la prévoyance complémentaire des indépendants :

 


Quelle est la fiscalité du capital à la sortie du PER ?

Avant 2019, il existait une multitude de contrats d'épargne retraite : Préfon, Perp, Madelin, Article 83 et plus encore. Avec ...
Lire La Suite…

PER bancaire ou assurance : quel choix ?

Dans un premier temps, le PER peut être identifié comme une simple enveloppe fiscale. En effet, l'offre financière contenue dans un ...
Lire La Suite…

artisans commerçant professions libérales prévoyance

 

Noté qu’en cas de décès, le montant du capital versé au bénéficiaire du défunt varie en fonction de la caisse de régime obligatoire auquel l’indépendant était affilié.

La prévoyance

Se protéger et veiller au confort financier de ses proches est l’essence même d’un contrat de prévoyance. Son utilité se révèle en cas d’arrêt de travail, d’invalidité permanente, totale ou partielle et de décès.

La prévoyance vient en complément des prestations versées par le Régime Obligatoire. En tant que travailleur non salarié, vous devez y de vous-même ou vous faire accompagner par un expert de la gestion de patrimoine.

Savez-vous que moins de la moitié des TNS ne sont pas couverts ?

Aujourd’hui, il y a 6 travailleurs non-salariés sur 10 qui pensent que leur activité professionnelle est encore plus imprévisible depuis la crise sanitaire. En ce sens, il est peut-être temps de réfléchir à vous protéger ainsi que votre famille. 90% des chefs d’entreprise accordent plus d’importance aux contrats de protection sociale à l’heure actuelle qu’avant la pandémie pour sécuriser leurs revenus, et ils ont bien raison !

Cette adhésion n’est pas obligatoire, mais comme vous l’aurez compris, elle est vivement recommandée pour vous éviter de perdre plus de la moitié de vos revenus en cas de problème de santé… Et donc de vous retrouver dans une situation plus que délicate lorsqu’un risque arrive.

L’objectif ici sera de maintenir vos revenus et protéger votre famille. En cas d’arrêt de travail, les indemnités journalières des régimes obligatoires sont très faibles et si vous tombez en invalidité, la rente versée ne permet pas de conserver votre niveau de vie.

Attention toutefois, dans certains contrats de prévoyance, le calcul de la rente d’invalidité ne tient compte que de votre incapacité physique et non celle qui vous permet encore d’exercer correctement votre profession. Prenons l’exemple d’un webmaster qui perd l’usage de son index. La sécurité social indique une invalidité au taux de 8%. Si dans son contrat la rente d’invalidité se débloque à partir de 33%, il ne sera pas indemniser bien qu’il ne puisse pas continuer à remplir pleinement ses fonctions.

Nos experts restent joignables pour toutes questions sur le sujet.

Les avantages de la prévoyance pour les TNS

La protection

En cas de maladie grave, c’est une partie de vos revenus qui se perd et lorsque le pire arrive, ce sont vos proches qui se retrouvent exposer à de très grandes difficultés financières. Avec une bonne protection sociale, vos proches peuvent percevoir jusqu’à 8 fois vos revenus d’activités en capitaux décès avec différentes rentes (conjoint, éducation).

En effet, une rente éducation existe et permettra à vos enfants de continuer leurs études jusqu’à leur 18 ans (ou 25 ans s’ils continuent leurs études).

Par exemple, Marc est un chef d’entreprise de 42 ans et père de 3 enfants. Son bénéfice Industriel et Commercial (BIC) s’élève à 80 000€ ces 2 dernières années. Le RSI (Régime obligatoire) versera 9 000€ en cas de décès. Grâce à sa prévoyance, le capital décès complémentaire peut représenter son revenu professionnel X8 !

Prévoir l’imprévisible, c’est la définition même de la prévoyance.

Les avantages fiscaux

Les cotisations sont déductibles de votre revenu professionnel imposable avec la fiscalité de la loi Madelin. Le plafond s’élève à 3.75% de votre revenu + 7% du plafond annuel de la sécurité social (41 136€), soit 2 879,52€ dans une limite de 3% de 8 fois le PASS (9 872,64€).

Prenons l’exemple de Julie. Jeune consultante digitale indépendante de 31 ans qui gagne 31 000€/an.  Le bénéfice imposable de 3.75% appliqué à son revenu annuel donne 1162.5. Ce montant est ensuite additionné à la majoration du PASS à 7%, ce qui nous donne 2879.52.

1162.5+2879.52 =  4042.02 soit par mois 336.84€.

Pour résumer, Julie peut déduire 336.84€ de ses cotisations prévoyance par mois. À ce niveau de , ses garanties sont prémiums. Elle sera donc très bien protégée.

 

L’idéal avant de souscrire à une prévoyance serait de vérifier les carences de votre régime obligatoire. Vous complèterez ainsi la couverture manquante afin d’être en capacité de percevoir un revenu de remplacement en cas d’accident, de maladie, d’invalidité ou décès.

En conclusion, nous confirmons le fait que chaque TNS sans exception devrait bénéficier d’un conseil personnalisé pour mettre en place un contrat de prévoyance. Votre activité et votre vie sont exposées quotidiennement à des risques qui peuvent du jour au lendemain transformer votre vie.

Prenez tout simplement les précautions nécessaires pour continuer malgré tout à avoir une vie normale et ne pas remettre en question vos projets d’avenir.

InfoLoiPacte vous informe et vous protège. Contactez immédiatement notre équipe d’experts. Ils se tiennent à votre disposition pour sécuriser vos revenus professionnels ainsi que votre niveau de vie.