Vous êtes fortement imposé ? Le PER est le placement qu’il vous faut !

Le PER ou plan épargne retraite, ouvert à la souscription depuis octobre 2019, succède depuis le 1er octobre 2020 aux anciens produits de retraite tels que la loi Madelin, le régime Préfon, etc.
Ses avantages résident dans la possibilité d’opérer à un transfert d’un contrat vers un autre, l’autorisation d’une sortie en capital de votre épargne … Ce qui peut être considéré comme un inconvénient est que votre épargne n’est disponible qu’au moment de la retraite. En effet, c’est un placement sur le long terme, seulement certaines exceptions permettent une sortie anticipée de votre plan.

Et la fiscalité ? Le PER dispose d’un gros avantage qui donne la possibilité à l’épargnant de déduire les versements qu’il effectue sur son PER de son revenu imposable dans la limite d’un certain plafond. Il faut cependant noter que l’épargne sera fiscalisée à la sortie. Le PER est alors d’autant plus intéressant dans le cas où vous vous situez dans la tranche d’imposition la plus haute.

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Ouvrir un PER

Un épargnant peut souscrire à autant de PER qu’il le souhaite, il n’existe pas de limite pour la souscription. Les principaux acteurs vers lesquels vous pouvez vous rapprochez pour souscrire à un PER sont : les banques, les compagnies d’assurance et les courtiers. L’avantage du courtier est de sélectionner chez les banques et les compagnies d’assurance les meilleures et d’apporter un conseil personnalisé ainsi qu’un accompagnement à long terme.

Au niveau de l’alimentation de votre plan, vous pouvez effectuer des versements à la fréquence que vous souhaitez et mettre le montant qui vous convient.
Avec le nouveau PER, un autre atout vient s’ajouter. L’argent placé sur votre PER peut être transféré vers n’importe quel autre PER à tout moment. Au niveau du coût, les frais prélevés par l’établissement prenant en charge votre plan sont limités à 1% de votre épargne cumulée sur votre contrat, si ce dernier a moins de 5 ans. Au-delà de ces 5 ans, la loi impose la gratuité du transfert.

 


PER ou assurance vie : Quel contrat choisir ?

Depuis le lancement de la loi pacte en 2019, le PER peut être souvent confondu avec l'assurance vie. Ces deux ...
Lire La Suite…

Quels sont les 3 compartiments du PER ?

Le PER ou plan épargne retraite fait partie des grandes nouveautés de la loi pacte. Il est instauré en 2019 ...
Lire La Suite…

Débloquer votre PER

Comme abordé en introduction, le PER est une solution se déroulant sur le long terme, il est donc en principe impossible de récupérer son épargne avant l’âge de la retraite. Cependant, certaines exceptions existent.

En effet, il est possible de récupérer votre épargne en cas de force majeure, appelés des “accident de la vie” :

  • du conjoint/partenaire de PACS
  • Une invalidité de l’épargnant ou conjoint ou enfants
  • Un jugement de liquidation judiciaire de l’épargnant
  • Une expiration des droits au chômage de l’épargnant
  • Un surendettement de l’épargnant

Il est également possible d’effectuer un rachat anticipé de votre PER pour l’acquisition de votre résidence principale.

 

Le transfert de votre épargne

Depuis la réforme de la loi Pacte, si vous ne savez pas quoi faire de vos anciens contrats retraite, nous avons la solution ! Le nouveau PER vous permet de basculer ces derniers sur votre plan épargne retraite. De ce fait, vous disposerez de tous vos contrats retraite rassemblés en un seul plan !

 

Comment gérer votre PER ?

Il existe plusieurs modes de gestion pour un PER.

Celui étant appliqué par défaut est la gestion pilotée à horizon. Celle-ci vous permet de réduire le risque dans vos placements à l’approche de la retraite. En effet, les supports en fonds euros sont plus sécurisés que les placements en unités de comptes du fait que ces derniers varient selon les marchés financiers qui sont en perpétuels mouvements.

De ce fait, l’expert gérant votre plan va procéder de la manière suivante : pour un épargnant se trouvant à 10 ans de la retraite 20% de son épargne sera placée sur des fonds à faible risque, par la suite lorsque vous vous situez à 5 ans de votre retraite 50% sont investis sur ces fonds puis dans vos dernières années avant la retraite ce seuil monte jusqu’à 70%.

Néanmoins, selon votre profil d’épargnant ces pourcentages peuvent varier de la manière suivante :

Profils d'épargnants
Profils d’épargnants
  • En profil prudent : 60 % en fonds euros et 40 % en unités de compte
  • En profil équilibré : 40 % en fonds euros et 60 % en unités de compte
  • En profil dynamique : 20 % en fonds euros et 80 % en unités de compte

 

La gestion libre est également possible, avec cette dernière c’est l’épargnant qui gère lui-même la répartition de son épargne entre les différents supports d’investissement.

 

La sortie de votre PER

La sortie de votre PER peut se faire en capital, en rente viagère ou bien un mix des deux formules.

Concernant la , certains contrat proposent une option de réversion sur le conjoint survivant .La réversion consiste en la mise en place d’une rente de remplacement pour le conjoint en cas de décès de l’assuré.

Pour la sortie en capital, elle peut être totale ou fractionnée.

La sortie en rente et en capital permet à l’épargnant de disposer d’un revenu à vie et d’avoir une partie de son épargne dont il peut disposer librement pour par exemple réaliser des projets, le transmettre à ses enfants, etc.

Si vous désirez en apprendre plus sur le PER et ses diverses caractéristiques nous vous préconisons de prendre contact avec l’un de nos conseillers via l’onglet « souscrire ».