La gestion libre au sein de l’assurance vie

La qu’est-ce que c’est ?

La gestion libre est un qui a pour but de gérer la répartition de votre épargne au sein d’un contrat d’assurance-vie. Elle permet à l’assuré de gérer lui-même la répartition de son épargne sur les différents supports d’investissements disponibles sur son contrat. De ce fait, il choisit seul les supports sur lesquels il souhaite placer son argent entre les fonds en euros et les unités de comptes et leurs proportions. C’est aussi l’assuré qui est en charge de ses arbitrages, il peut soit les réaliser ponctuellement, soit les programmer, ainsi l’exécution de ces derniers sera automatique.

Généralement les contrats propose plusieurs modes de gestion, les plus courants sont : la gestion profilée ou la gestion déléguée (elles sont à la portée des personnes souhaitant l’accompagnement de professionnels) et la gestion libre.

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Concernant les contrats ouverts auprès d’une banque ou d’un conseiller en gestion de patrimoine indépendant (CGPI) la gestion libre peut parfois être accessible seulement via cet intermédiaire.

 

Un mode de gestion destiné aux investisseurs confirmée

Ce mode de gestion est réservé en particulier aux épargnants avertis. En effet, un risque de perte en capital est présent sur les investissements effectués sur les unités de compte. Avant de choisir les supports sur lesquels vous placerez votre épargne et leur proportion, il est important de vous renseigner sur les différents types de supports, leurs caractéristiques et à quel profil d’épargnants ils correspondent.


Le PER Collectif : ce qu’il faut savoir (3e partie)

Quelle fiscalité pour la société ? Dans le cadre d'un PER Collectif, il faut savoir qu'il y a une déduction ...
Lire La Suite…

Y’a t’il un âge pour commencer à épargner ?

La retraite est un sujet qui cristallise énormément l'attention des Français. Que l'on soit jeune travailleur ou proche de la ...
Lire La Suite…

 

Gestion libre : le choix la répartition de votre épargne sur les supports d’investissements

Au sein d’un contrat en unité de compte, ou d’un contrat multisupport, l’assureur vous garantit certes un nombre de parts, mais pas leurs valeurs. Il est donc important de bien sélectionner les supports sur lesquels vous placer votre épargne.

Pour ce faire, vous devez dans un premier temps déterminez votre profil d’épargnant.

Il existe 3 profils d’épargnant :

  • Profil prudent
  • Profil équilibré
  • Profil dynamique

 

 

Votre profil d’épargnant correspond à votre sensibilité au risque. De ce fait, si vous êtes une personne souhaitant avoir une épargne sécurisée même si cela implique moins de vous vous positionnerez un profil « prudent ». Au contraire, si vous souhaitez avoir une forte performance même si cela implique un certain niveau de risque alors vous vous positionnez sur le profil « dynamique ».

L’âge que vous avez doit également être pris en compte. Plus vous vous rapprochez de la retraite et plus votre épargne doit être sécurisé, elle doit donc être investie sur des fonds en euros plutôt que sur des unités de comptes.

Prenons un exemple : Vous êtes un assuré d’une quarantaine d’année et souhaitez dégager le plus de performance possible sur votre contrat. Ainsi, vous allez privilégier l’investissement de votre épargne sur les supports en unités de comptes plutôt que sur les supports en fonds en euros. En effet, les supports en unités de comptes permettent une performance plus attrayante de vos rendements, mais cela implique des risques. Au vu de votre âge et de vos objectifs ce type de supports est le plus adapté. Par la suite, au fur et à mesure du temps, vous vous rapprocherez de l’âge de la retraite, alors l’investissement de votre épargne devra être de plus en plus sécurisé.

 

 

Les limites de la gestion libre

La gestion libre est un mode de gestion convenant aux assurés maitrisant les unités de comptes et sachant miser sur les bonnes unités de comptes, car ce sont des supports d’investissements risqués.

Cependant, le choix d’unités de compte est complexe, il faut mettre en place une stratégie :

  • Évaluer son profil de risque
  • Évaluer ses objectifs
  • Suivre et arbitrer ses placements

Il faut savoir utiliser les bons outils pour savoir gérer correctement son épargne seul.

Si vous souhaitez bénéficier d’une gestion libre tout en gardant la main sur vos placements la gestion conseiller est faite pour vous. Elle permet de vous accompagner dans la mise en place d’une stratégie, par la suite, c’est vous seul qui la déployez.

 

Comment alimenter votre plan ?

Votre PER peut-être alimenté de diverses façon. En effet, les sommes placés sur ce dernier peuvent être issus des :

  • Versements volontaire versés par l’épargnant
  • Versements obligatoires
  • Versements issus de l’épargne salariale

Le transfert de l’épargne d’un ancien contrat retraite vers votre PER vous permet également d’alimenter votre PER. Dans le cas d’un transfert partant d’un PER d’entreprise et allant vers un PER individuel les sommes pouvant être versées sur votre contrat sont :

  • Les fonds issus de la participation, l’intéressement et l’abondement versé par l’employeur (s’il y en as un).
  • Les fonds provenant de votre CET (compte épargne temps)
  • Les versements obligatoire

Vous voulez en apprendre davantage sur ces différents versements ? N’hésitez pas à consulter nos articles traitant de ce sujet.

 

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur le PER et ses modalités nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos conseillers via l’onglet « souscrire »