Les 4 grands axes du PER

Le PER ou plan d’épargne retraite est un contrat destiné à la préparation de la retraite. En effet, il a été créé pour vous assurer un revenu complémentaire au moment de la retraite.

Découverte du PER en 4 grands axes :

Les meilleurs contrats PER retraite du marché
  • La souscription
  • Alimentation et gestion du PER
  • La sortie du PER
  • La fiscalité du PER

 

La souscription

Le PER est accessible à tous. Ainsi, toute personne physique, peu importe l’âge et la catégorie socioprofessionnelle, peut souscrire à un plan d’épargne retraite, que vous soyez travailleurs, salariés ou non, actif ou inactif ou bien encore fonctionnaire.

 


Gérer son PER : La gestion pilotée

Depuis le vote de la loi PACTE, le mode de gestion pilotée est devenu accessible à l’ensemble des investisseurs. En ...
Lire La Suite…

Les 3 avantages clés du PER

Le PER est un produit d’épargne à long terme mis en place le 1er octobre 2022 suite à la loi ...
Lire La Suite…

Les 2 types de PER
Les 2 types de PER

 

Vous pouvez souscrire à un PER bancaire ou bien à un PER . Pour en savoir plus sur leurs différentes modalités, cliquez ici.

Alimentation et gestion du PER

Alimenter son PER

L’épargnant alimente son plan en effectuant des versements volontaires et obligatoires durant toute la phase d’épargne de son contrat. Ces derniers sont libres, c’est-à-dire que l’épargnant décide de leur montant et de leur récurrence.

L’alimentation de votre plan passe également par le transfert de l’épargne cumulée sur vos anciens contrats retraite vers le PER :

  • L’épargne cumulée sur un PERP, un contrat Madelin ou un Préfon
  • L’épargne cumulée sur PREFON

Ainsi, vous disposez de l’ensemble de votre épargne sur un seul et même plan : le PER.

 

Gérer son PER

Le PER dispose de divers modes de gestion :

  • La gestion pilotée (appliqué par défaut) : permet à l’adhérent de déléguer la gestion de son épargne à un expert. Ce dernier sélectionne les supports sur lesquels investir votre épargne de façon à sécuriser vos fonds au fur et à mesure que la retraite est proche. En effet, plus vous êtes éloigné de la retraite et plus votre épargne est placée sur des supports à haute performance, mais peu sécurisé tels que les unités de comptes. À l’inverse, plus vous vous rapprochez de l’âge de la retraite et plus votre épargne est placés sur des supports sécurisés, garantissant le capital tels que les fonds en euros.
  • La gestion libre : permet à l’adhérent de gérer son épargne lui-même. Ainsi, il est libre de choisir les supports sur lesquels il souhaite investir.

À savoir : Le PER Assurance, dispose d’un large choix de supports, dont le fonds en euros qui permet à l’épargnant de garantir son capital contrairement au PER bancaire qui lui ne propose pas de support en fonds euros.

 

La sortie du PER

 

Les modes de sorties du PER

Vous pouvez récupérer votre épargne sous forme de , de capital, ou de rente viagère ET de capital.

 

  • Sous forme de rente viagère : Le montant de la rente qui vous sera versée sera déterminée en fonction de votre espérance de vie et du montant de votre épargne.
  • Sous forme de capital : Vous pouvez choisir d’effectuer un retrait total ou partiel de votre capital. La sortie de la totalité de votre épargne entraine la clôture définitive de votre PER.  Ainsi, liquider partiellement votre capital vous permet de garder votre PER ouvert et de procéder à de nouveaux versements si vous le souhaitez.

À savoir : Les sommes pouvant être sorties en capital se limite aux versements volontaires ainsi qu’à l’épargne salariale. Les sommes provenant de versements obligatoires réalisés par votre employeur ne peuvent être débloqué que sous forme de rente.

  • Sous forme de rente viagère ET de capital : Une partie de votre épargne est sortie en capital. L’autre partie est conservée et sera débloquée en suivant le de la rente.

 

Les cas de déblocages anticipés du PER

Le PER est un contrat qui se déroule sur le long terme. En effet, l’épargne logée au sein de votre PER est en principe bloquée jusqu’au moment de la retraite.

Cependant, afin de faire face à certaines difficultés financières, des cas de déblocage anticipé de votre épargne existent.

Les cas “d’accident de la vie” :

  • Le décès de l’époux / partenaire de Pacs ;
  •  L’expiration des droits d’assurance chômage ;
  •  Une invalidité de 2e ou 3e catégorie de la Sécurité sociale du titulaire du contrat ;
  • Une situation de surendettement ;
  •  La cessation d’une activité non salariée suite à un jugement de liquidation judiciaire.

L’acquisition de votre résidence principale constitue également un motif de déblocage anticipé de votre épargne.

 

La fiscalité du PER

L’avantage fiscal du PER

Lorsque vous souscrivez à un PER vous pouvez bénéficier d’un certain avantage fiscal. En effet, le montant de vos versements peut être déductible de votre revenu imposable, et ce, dans un certaine limite. L’économie d’impôt réalisé dépend de votre taux marginal d’imposition.

À savoir : la déductibilité des versements n’est pas obligatoire, vous pouvez choisir d’en bénéficier ou non. Il faut notamment prendre en compte que la fiscalité appliquée à la sortie du PER ne sera pas la même si vous avez décidé d’opter pour la déduction fiscale.

 

La fiscalité appliquée à la sortie

À la sortie du PER, la fiscalité appliquée n’est pas la même. En effet, celle-ci dépend de la forme sous laquelle l’épargne est récupérée (c’est-à-dire sous forme de rente ou de capital) et du choix à l’entrée du contrat de bénéficier ou non de l’avantage fiscal proposé par le PER.

Pour en apprendre plus sur la fiscalité à la sortie, cliquez ici. 

 

Besoin d’informations complémentaires ? Nos conseillers se tiennent à votre disposition, prenez contact avec l’un d’entre eux via l’onglet “souscrire”.