Pourquoi anticiper sa retraite avec le PER ?

La retraite en France

Le retraite en France fonctionne par un système de répartition. Ainsi, les travailleurs actifs cotisent pour financer la pension retraite des retraités.
Le vieillissement augmente d’année en année. De ce fait, il y a plus de retraité que d’actif, ce qui est une problématique importante pour le financement des pensions des retraités.
Pour surmonter cette situation, les réformes mises en place visent une augmentation des cotisations et repousse l’âge du départ à la retraite.

 

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

La baisse de vos revenus à la retraite

Votre retraite de base est calculée selon une fraction de vos revenus d’activité perçus tout au long de votre vie. Ainsi, le revenu touché à la retraite ne peut que baisser.
A cela, s’ajoute les pensions de retraite complémentaire, et, si vous le souhaitez, des dispositifs d’épargnes sont à votre disposition. Ils vous permettront d’anticiper votre retraite en vous constituant un revenu complémentaire.

Ainsi, en prenant les précautions nécessaires pour bien préparer votre retraite, la transition de votre vie active à votre vie de retraité ne peut qu’être effectuée en douceur.

 


Le PER d’entreprise collectif : Quels sont ses atouts ?

Le Plan Épargne Retraite ou PER est entré sur le marché depuis octobre 2019. Il permet aux adhérents de se ...
Lire La Suite…

PER bancaire ou assurance : quel choix ?

Dans un premier temps, le PER peut être identifié comme une simple enveloppe fiscale. En effet, l'offre financière contenue dans un ...
Lire La Suite…

Pourquoi faut-il anticiper sa retraite ?

Dans un premier temps, anticiper votre retraite, vous permet de vous préparer sur du long terme, ainsi, la constitution de votre épargne est faite progressivement tout au long de votre vie active.

Il faut savoir que plus vous commencez à épargner tôt et plus la diversification de vos placements sera grande. Aussi, il est plus adapté d’intégrer des placements à hauts risques lorsque l’on commence tôt la constitution de son épargne.
En effet, plus l’épargnant est loin de la retraite et plus l’épargne investie doit-être placé sur des supports performants (donc risqués), tels que les unités de comptes. À l’inverse, plus l’épargnant est proche de la retraite et plus l’épargne placée doit être sécurisé, elle sera donc placée sur des supports à faible performance tels que les fonds euros.

Plusieurs dispositifs d’épargne destinés à la retraite sont disponibles sur le marché. Le Plan d’Épargne Retraite est la solution dédiée spécifiquement à la préparation financière de votre retraite.

 

Le PER (Plan d’Épargne Retraite)

 

Le PER instauré par la loi Pacte en 2019 se présente sous 2 grandes formes : le et les PER d’entreprises (collectif et obligatoire).
Le PER individuel ou Perin est une solution accessible à tous, peu importe votre catégorie socioprofessionnel. Il succède aux anciennes solutions de retraite : le contrat Madelin et le Perp.

 

La valeur ajoutée du PER

Avec le PER épargner pour son futur tout en réduisant ses impôts, c’est possible !

Un des plus gros avantages de ce dispositif est la déductibilité des versements à l’entrée du contrat. Les versements versés sur votre plan sont déductibles de vos impôts dans une certaine limite qui est définis selon le fiscal.

Pour en savoir plus nous vous invitons à consulter nos articles traitant du plafond de déduction fiscal du PER.

Il faut savoir que vous pouvez choisir de bénéficier ou non de cet avantage fiscal à l’entrée, tout en sachant que la fiscalité diffèrera en fonction de ce choix.

 

Comment alimenter votre PER ?

Votre PER peut être alimenté de différentes manières :

  • Par des versements volontaires, c’est-à-dire que ces derniers sont effectués à l’initiative de l’épargnant.
  • Par l’épargne issue d’anciens produits de retraite tels que le PERP, le contrat Madelin, l’article 83 …
  • Par les fonds provenant d’autres compartiments de votre PER

Il faut savoir qu’un PER individuel ne peut pas être alimenté par des sommes telles que l’intéressement et la participation. Ces sommes alimentent cependant les PER d’entreprises collectif et obligatoire.

 

Comment gérer votre PER ?

Une fois votre plan alimenté il faut savoir comment gérer votre épargne cumulée. Avec le PER deux grands modes de gestion s’offrent à vous :

  • La gestion pilotée
  • La gestion libre

La gestion pilotée est appliquée par défaut lors de l’ouverture de votre contrat. Elle consiste à placer votre épargne sur les différents supports d’investissements en fonction de la proximité que vous avez avec votre départ à la retraite.

Concrètement, plus vous êtes éloigné de l’âge de la retraite et plus votre épargne sera placée sur des supports avec une forte performance, mais toutefois plus risqués tels que les unités de comptes.
En revanche, plus vous vous approchez de l’âge de la retraite et plus votre épargne doit être sécurisé et donc en conséquence placés sur des supports qui comportent moins de risque tels que les fonds en euros. Ils permettent cependant une moins grande performance que les unités de comptes.

 

Les différents modes de sorties du PER

L’épargne cumulée sur votre PER peut-être récupérée sous diverses formes :

 

Sortie du PER
Sortie du PER

 

  • En rente,
  • En capital,
  • Un mixe de rente et de capital.

 

Afin de savoir ce qu’il en est de la fiscalité à la sortie de votre PER, nous vous invitons à consulter nos articles en lien avec cette thématique.

En conclusion, il est donc indispensable de préparer sa retraite afin d’avoir assez de revenu pour pouvoir subvenir à ses besoins. En effet, le système de retraite de base en France n’est pas la capacité de vous apporter une retraite paisible. Le PER est la solution la plus adéquate, il permet à l’adhérent de réaliser des économies d’impôts tout en anticipant son futur.

Pour plus de précision nos conseillers se tiennent à votre disposition. N’hésitez pas à prendre contact avec l’un d’entre eux via l’onglet “souscrire”