Les avantages de l’assurance-vie

L’assurance vie ! Placement préféré des Français !

Ce support d’investissement a dépassé la collecte nette de 8 milliards d’euros pour le premier trimestre 2022. Du jamais vu depuis 2011 !

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Possibilité d’épargne, fiscalité réduite, préparation de projets, de retraite, etc. Ce contrat de capitalisation est cité à tous vents, mais qu’est-ce vraiment ? InfoLoiPacte a décidé de couvrir le sujet de l’assurance vie ainsi que tous ses avantages.

 

En quoi consiste l’assurance vie ?

Elle aide les particuliers et professionnels dans leurs souhaits d’épargner. Son adaptabilité fait d’elle un produit phare des placements financiers. Payer les études de vos enfants, leur transmettre un patrimoine, préparer un projet, votre retraite, etc. tout objectif, aussi divers qu’il soit, est envisageable avec elle.


Les 4 grands axes du PER

Le PER ou plan d’épargne retraite est un contrat destiné à la préparation de la retraite. En effet, il a ...
Lire La Suite…

Quel est l’intérêt d’ouvrir un PER ? On vous dit tout !

Avant 2019, le système de retraite français s'articulait autour de trois contrats différents : le PERP, le contrat Madelin et ...
Lire La Suite…

L’assurance vie : c’est une enveloppe fiscale, oui ! Qui plus est avec de nombreux supports. Il existe deux types de contrat à ce jour :

  • Monosupport : fonds euros pour les plus réticents. Ce support permet au souscripteur un capital et un rendement garantis. Aucun risque de perte pour un investissement sécuritaire. Les fonds euros sont des fonds sécurisés qui ne génèrent aucun risque et une rentabilité limitée ; en d’autres termes, la rentabilité fixée avec l’assureur ni plus ni moins.
  • Multisupport : fonds, euros et unités de compte. Les unités de compte, eux, sont beaucoup plus intéressants à l’heure actuelle. Ils sont plus risqués, mais qui dit risque dit souvent performance. Leur potentiel de rémunération est donc plus élevé.

Le choix du support dépendra de plusieurs éléments, notamment de son profil de risque, de son âge, de ses objectifs. Cette étude doit être sérieusement menée par un spécialiste de la gestion de patrimoine afin de vous orienter le mieux possible dans vos placements financiers.

 

Les avantages de l’assurance-vie ?

  • Souplesse
  • Avantages fiscaux en cas de rachat
  • Transmission de capital hors succession
  • L’exonération des droits de succession grâce à l’abattement de 30 500€  sur les versements après 70 ans.

 

Souplesse

Une souplesse se fait remarquer avec l’assurance vie au niveau de vos versements. Concrètement, vous versez ce que vous voulez quand vous le souhaitez, permettant ainsi une capitalisation progressive, pratique non ?

Plusieurs modes de gestion possible avec l’assurance vie !

Les différents modes de gestion de l'assurance vie.
Les différents modes de gestion de l’assurance vie.

 

Pour résumer : avec la gestion libre, vous répartissez votre épargne comme bon vous semble, c’est vous qui gérez. La gestion par horizon permet à l’épargnant de répartir automatiquement ses versements entre différents supports tout en tenant compte de son objectif de durée et de son aversion au risque (profil dynamique, équilibré, prudent). La gestion sous mandat, quant à elle, est laissée aux mains d’un expert qui s’occupe de tout !

La souplesse de sortie de l’assurance vie se démarque également des autres contrats de placement.  En effet, vous pouvez débloquer vos placements lorsque vous le désirez.

Vos projets peuvent tout à fait être réalisés à tout moment. 2 demandes de rachat sont possibles :

  • Partiel : Vous récupérez comme son nom l’indique une partie de vos placements.
  • Total : L’intégralité peut être récupérée dans ce cas, mais attention ! Vous perdrez l’antériorité fiscale du contrat.

Au niveau des cas de sortie, vous avez :

  • Sortie en capital
  • Sortie en rentre viagère
  • Sortie en cas de (ce que l’on ne vous souhaite pas). Sachez tout de même que vos bénéficiaires se verront remettre le capital (ou la ) dans ce cas.

 

Avantages fiscaux en cas de rachat

En cas de rachat et après abattement, seuls vos intérêts seront taxés.

Le rachat de son assurance vie est préférable à la suite de huit années de cotisation épargne.

Si le montant de vos avoirs est égal ou inférieur à 150 000€ :

  • Ils deviendront imposables par intégration dans l’IR ou par PFL (prélèvement forfaitaire libératoire) à hauteur de 7.5 % sur vos plus-values (suite à un abattement de 4 600€ pour une personne seule et 9 200€ pour un couple), ce qui ne se révèle pas négligeable entendons-le !

Si vos avoirs dépassent les 150 000€ :

  • Le PFL sera appliqué à hauteur de 12.8 %

Dans le cas d’un rachat avant 8 ans, les produits de l’épargne seront imposables au PFL au taux de 12.8 %

L’exonération de l’impôt sur les revenus intervient dans le cas d’un rachat avant 8 ans si le souscripteur ou son conjoint (ou pacs) :

  • Est licencié ;
  • En retraite anticipée ;
  • En invalidité (catégorie 2 ou 3), cette option est également valable pour les enfants du souscripteur ;
  • En liquidation judiciaire.

Les PS (prélèvements sociaux) à hauteur de 17.2 % sont toujours présents en cas de rachat. Pour du fond euros, le prélèvement se fait chaque année, pour les unités de compte, au moment des rachats.

Notre conseil ? Utilisez plutôt l’assurance-vie comme un placement à moyen-long terme !

 

Transmission de capital hors succession

Un des avantages de l’assurance vie réside dans sa non-fiscalité successorale pour les versements effectués :

  • Avant ses 70 ans et inférieur à 152 500 euros (tous contrats confondus). Vous pouvez désigner toutes personnes en tant que bénéficiaire : amis, enfants, neveux, association, etc.

Lorsque les contrats excédent 152 500€, une taxation de 20 % est prélevée (par bénéficiaire) après abattement de 152 500. Au-delà de 700 000€, le taux est de 31.25 % (l’abattement est le même que pour le cas précèdent).

  • Après ses 70 ans, si les contrats sont inférieurs à 30 500 euros. Quand la somme dépasse ce montant, la partie supérieure à 30 500 euros sera soumis aux droits de succession selon le degré de parenté entre le bénéficiaire et l’assuré (à la suite de l’avantage ci-dessous). Les intérêts ne s’avèrent pas imposables.

 

L’exonération des droits de succession grâce à l’abattement de 30 500€ sur les versements après 70 ans.

Pour les versements effectués après 70 ans avec une enveloppe supérieure à 30 500€, un abattement de même montant est prévu. Un barème de taxation sera ensuite applicable selon le barème en vigueur.

Si la part des primes est inférieure à 30 500€, l’exonération des droits de succession s’avère applicable.

 

L’assurance-vie, a-t-elle des ?

Les fonds euros, pleinement présent dans le cas d’un contrat monosupport, ont connu une baisse continue depuis maintenant une dizaine d’années. Leurs taux varient selon les compagnies d’assurance, mais n’excèdent en général pas les 1.3 %.

C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons d’opter pour les unités de compte ainsi que la diversification via un type de contrat multisupport !

Les frais de gestion peuvent également être perçu comme un inconvénient. Ces frais sont bien entendu engendrés par l’organisme assureur, d’où l’importance de s’adresser au bon cabinet. Mais comment reconnaître un cabinet de gestion de patrimoine sérieux parmi tous les acteurs du marché ?  En se posant les questions suivantes : quel message renvoie-t-il ? Quelle est sa clientèle ? Quelle est son ancienneté sur le marché ? La crédibilité de ses partenaires ?

Vous avez aimé nos conseils ? Appréciez la manière dont nous expliquons clairement les termes quelques fois un peu complexes de l’assurance ?

Si oui, nous vous invitons à vous rapprocher de nos conseillers afin d’explorer plus en détail votre situation, vos contrats en cours. Nous vous aiderons à éclaircir certaines interrogations liées à vos placements.