Recherche pour :

Quel système d’épargne choisir ? C’est la question que se posent une majorité de français qui veulent préparer leur retraite. Même s’il existe différents moyens de se constituer une épargne financière, le PER est devenu, depuis sa mise en place le 1er octobre 2019, le produit d’épargne préféré de 32% des français non retraités. Seulement, pour ouvrir un Plan d’Épargne Retraite, il faut savoir comment s’y prendre.

 

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Qui peut bénéficier d’un PER et qui le propose ?

Le PER est un produit d’épargne ouvert à tous. Lorsque l’on dit à tout le monde (dans le cadre du PER individuel principalement), on comprend :

  • Les salariés ;
  • Les travailleurs non-salariés ;
  • Les personnes en recherche d’emploi.

 

Organismes proposant la souscription et l’ouverture d’un Plan Epargne Retraite (PER) :

organismes permettant la souscription du PER
Organismes permettant la souscription du PER

Le Plan d’Épargne Retraite est donc ouvert, sans conditions d’âge ni de revenus, aux personnes qui résident fiscalement en France. Ce système d’épargne est proposé par de nombreux organismes :

Il est important de savoir que grâce à la loi Pacte, le PER peut être distribué par des gestionnaires actifs (tels que Carmignac, Rothschild, Mandarine, DNCA…), ce qui n’étais pas le cas avec le PERP ou Madelin.

 

Si le PER bancaire (compte titres) et le PER assurance offrent des avantages fiscaux similaires et peuvent être liquidés de la même façon, il existe des différences qu’il faut connaître.

 

Dans un premier temps, le PER bancaire ou Compte-titres, contrairement au PER assurance, ne donne pas accès à des fonds en euros garantis dans leurs contrats.

 

Ensuite, si le titulaire du contrat décède avant la liquidation de son PER bancaire, les fonds seront reversés sur le principe de la succession, ce sont donc les héritiers qui percevront les sommes. Alors que les PER assurances seront reversés à un ou des bénéficiaires désignés explicitement dans le contrat par le souscripteur. De plus, dans le cadre des PER assurances, la fiscalité est plus attractive en cas de transmission.

Quelle marche à suivre pour l’ouverture d’un PER ?

 

Etapes de souscription d'un Plan Epargne Retraite P.E.R

L’ouverture d’un PER est proposée par de nombreux acteurs, cependant il faut être capable de choisir ce qu’il y a de mieux pour son avenir. Tout d’abord, il est important de se renseigner sur les frais de contrats de chaque acteur, parmi ces frais, on comprend : frais d’entrée, courants, de gestion, d’arbitrage, de sortie ou d’arrérage, ou encore de transfert. En effet, l’addition de tous ces frais peut affecter le rendement du contrat souscrit et donc coûter très cher.

 

Ensuite, même s’il est important de privilégier un contrat à moindres frais, il ne faut pas oublier que ce contrat doit être dans l’optique d’un placement intelligent et surtout performant. Pour cela, il est essentiel de connaître ses futurs besoins afin de choisir le support le plus adapté (fonds en euros, capital garantit, unité de compte, …).

 

L’ensemble des PER offre un régime fiscal avantageux, seulement, cet avantage doit être entretenu afin d’être maximisé. Selon le contrat PER souscrit, les conditions de liquidation peuvent varier. Il est donc important pour s’assurer de ne pas avoir de mauvaises surprises au moment du déblocage du PER de prendre connaissance des conditions de déblocage préalablement.

 

En cas de décès du titulaire du contrat PER, il faut savoir que seules les assurances proposent des contrats au régime de succession avantageux. Avec l’objectif de mettre les proches du souscripteur à l’abri, il existe une garantie (garantie plancher) qui assure le versement du capital constitué aux héritiers. Il faut donc s’intéresser à ce que va coûter cette garantie et savoir quand elle atteindra sa limite.

 

Enfin, les contrats PER comme d’autres contrats d’épargne peuvent être complétés par des options selon l’acteur qui le propose. Ces options peuvent être en lien avec les cotisations ou alors permettre de se constituer un capital plus important et par conséquent obtenir une rente plus intéressante une fois à la retraite. Ces options sont intéressantes dans le cas de la dépendance des personnes âgées (assistance médicale, EHPAD, …).

 

Et comment ouvrir un PER entreprise ?

En entreprise, un PER peut être ouvert peu importe le type de société. La société doit comprendre au minimum un salarié différent du chef d’entreprise. Ce PER ne concerne pas nécessairement tous les salariés de l’entreprise, mais il peut par exemple être obligatoire seulement pour les cadres. Lorsque l’entreprise aura déterminé qui seront les bénéficiaires du Plan Epargne Retraite, il faudra définir le montant des cotisations salariales ainsi que la part de prise charge de l’employeur et celle prise en charge par le salarié.

 

Le PER d’entreprise peut être facultatif dans certaines sociétés, mais il peut aussi être imposé aux salariés dans d’autres. Dans ces deux cas, les salariés bénéficient d’avantages fiscaux attractifs et l’échéance du plan se trouve être l’âge légal de la retraite, toujours avec des possibilités de déblocage anticipé.

 

La véritable différence entre le PER d’entreprise collectif et le PER d’entreprise obligatoire repose sur le fait que :

  • Pour le PER d’entreprise collectif, les salariés ont un PER à leur disposition par leur employeur, mais ne sont pas dans l’obligation d’y souscrire. Ce PER prend la place de ce qui était le PERCO, mais l’entreprise peut donc faire la balance et convertir ce produit en PER.
  • Pour le PER d’entreprise obligatoire, les salariés concernés sont dans l’obligation d’y souscrire et ainsi d’épargner. Cela concerne uniquement la catégorie de salariés désignée par l’employeur.

voir aussi :

Plan d’épargne retraite : vous l’aimez individuel ou collectif ?

En conclusion, le PER est donc un produit d’épargne ouvert à tous sans conditions de revenus ou d’âge et peut-être proposé par différentes structures. Seulement, ces différentes structures ne proposent pas des contrats similaires, il faut donc prendre le temps d’analyser les frais mis en place et les garanties de chaque acteur. L’objectif principal du PER est avant tout de s’assurer une retraite sereine et sans inquiétudes financières, il faut donc savoir ce que l’on veut et tout analyser pour choisir le contrat le plus adapté à nos attentes.

 

Afin de répondre à vos interrogations, nous vous invitons à vous rapprocher d’un de nos conseillers via l’onglet « souscrire » dans le menu. Nous reviendrons à vous rapidement afin de vous présenter les meilleures options de placement.

Info Loi Pacte
Des questions sur l'épargne retraite ? UN CONSEILLER RETRAITE VOUS RAPPELLE GRATUITEMENT dans votre département !
J'attends votre appel !
close-image