Recherche pour :

La retraite est l’un des centres d’attention des travailleurs et des entreprises en France depuis des années et de plus en plus depuis le début de la crise sanitaire liée au COVID-19. Cependant, peu d’actifs savent comment anticiper leur retraite, c’est pourquoi nous allons décrire comment fonctionne le PER, principal plan d’épargne proposé au public par les assurances depuis 2020.

 

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Depuis maintenant près de deux ans, la pandémie de COVID-19 met le pays dans un état d’urgence sanitaire démesuré, seulement l’inquiétude liée à ce contexte soulève une autre question pour de nombreux Français actifs et retraités : comment vont-ils subvenir à leurs besoins une fois à la retraite ?

 

En effet, 71% des Français expliquent être inquiets quant aux ressources dont ils disposeront une fois retraités, car il se peut que leurs revenus, soit leur retraite de base et leur complémentaire, ne suffisent pas pour subvenir à leurs dépenses (crédit immobilier, maison médicalisée, …). Cette inquiétude est en réalité le fruit d’un manque d’information auquel il faut pallier. Il existe aujourd’hui différents moyens de préparer sa retraite de manière optimale et éviter les mauvaises surprises ainsi que les inquiétudes financières.

 

Pourquoi et comment bien épargner son argent ?

Dans un premier temps, nous devons rappeler que le manque de ressources financières des travailleurs une fois à la retraite est la première crainte de 83% des Français en 2021. Une des principales solutions pour remédier à cette inquiétude est : capitaliser sa retraite. Cela permet de développer un patrimoine sur le long terme, ce qui débouchera sur une rente s’ajoutant à la retraite de base et à la complémentaire. On peut également chercher des rendements plus forts qui n’auront aucune garantie sur le capital ou alors opter pour des placements financiers comme l’Assurance Vie ou le PER. Dans ce cadre, le PER présente des avantages non négligeables, notamment une réduction d’impôts pour le souscripteur.

 

Le Plan épargne retraite peut permettre de faire face aux accidents de la vie, entre autres une invalidité, le chômage, une liquidation judiciaire, le décès d’un conjoint ou encore le surendettement. Le PER peut également constituer un financement lors de l’achat d’une résidence principale. De plus, si le PER n’est pas liquidé avant le décès du titulaire, il est reversé à un tiers désigné et dans ce cas, soumis au régime fiscal de l’Assurance Vie.

 

Quels sont les différents types de PER ?

Si beaucoup de français se trouvent être mal informés sur la manière d’épargner intelligemment, il est important de connaître les différents types de plans d’épargne retraite.

 

On compte trois PER différents :

  • Le PER individuel
  • Le PER d’entreprise collectif facultatif
  • Le PER d’entreprise collectif obligatoire

Types de Plan épargne retraite PER, fonctionnement et avantages fiscaux

Le PER individuel a pris la place du PERP et du contrat Madelin, focalisé sur des versements volontaires de la part du souscripteur, il s’agit donc d’une solution d’épargne facultative ouverte à l’ensemble des particuliers et aux travailleurs dits « non-salariés ». Ce PER est approvisionné majoritairement par des versements volontaires, mais il peut l’être par le transfert de fonds déjà présents sur un ancien produit retraite comme le PERP ou Madelin.

 

Le PER individuel reste un produit, il est proposé par diverses structures comme les assurances, les mutuelles, les banques, etc. Contrairement au PERP, il offre désormais à ses adhérents la possibilité d’une liquidation à 100% en capital sous forme de rentes ou en une seule fois en tant que liquidation dite anticipée pour financer l’achat d’une résidence principale.

 

Ensuite, le Plan épargne retraite d’entreprise collectif facultatif est produit dans le cadre de l’entreprise. Il prend la place du PERCO et se présente à destination de tous les salariés, mais il faut savoir qu’une adhésion par défaut peut être effectuée si les salariés ne s’y opposent pas. Ce type de Plan épargne retraite peut être entretenu avec des versements volontaires de la part du salarié concerné, grâce à des versements en provenance d’épargnes salariales, c’est-à-dire la participation des salariés aux bénéfices, l’abondement de l’employeur ou encore une monétisation de jours de repos non pris.

 

Concernant le plan d’épargne retraite d’entreprise collectif dit obligatoire, il est ouvert à l’ensemble des salariés, mais peut-être aussi réservé à certaines catégories. Les salariés concernés par ce système sont donc obligés de souscrire à ce PER. Il peut être alimenté de la même manière que le PER d’entreprise collectif dit facultatif, c’est-à-dire par des versements volontaires de la part des salariés ou les versements engendrés par l’épargne salariale par exemple.

 

Qu’est-ce que l’épargne salariale ?

L’épargne salariale au sein de l’entreprise offre aux salariés la possibilité de constituer un capital, ce système d’épargne se réserve aux disposants de conditions fiscales et sociales avantageuses. En ce qui concerne le fonctionnement de ce type d’épargne, l’entreprise reverse à ses salariés une somme en rapport avec les performances de l’entreprise, dans ce cadre, le salarié peut privilégier le percement des sommes ou leur dépôt sur un Plan d’épargne salariale (Plan d’épargne entreprise (PEE)). En conclusion, le plan d’épargne salariale associe directement les salariés d’une entreprise aux performances de cette dernière, ce qui peut constituer une source de motivation et engendrer de meilleurs résultats.

 

Le plan d’épargne entreprise est facultatif, or si certaines entreprises prennent la décision de signer un accord de participation, les salariés peuvent être automatiquement intégrés à un système d’épargne. Le PEE donne les moyens aux salariés de s’établir un portefeuille de valeurs mobilières (investissements).

 

D’autres avantages dans le cadre familial

Bien que le PER présente avant tout des avantages vis-à-vis du souscripteur, celui-ci possède également des attributs pour les parents et leurs enfants. En effet, il est possible pour les parents de procéder à l’ouverture d’un PER au nom de leurs enfants qui pourra être utilisé à la manière d’un PEL. Cette solution est bénéfique pour les enfants comme pour les parents car ces derniers bénéficieront d’un avantage fiscal grâce à la déduction des sommes versées à leurs enfants de leurs impôts.

 

L’intérêt d’ouvrir un PER à son enfant repose également sur le fait que celui-ci contrairement au PEL qui apporte seulement 1% offre un rendement supérieur et de plus grandes possibilités d’investissements, notamment pour un futur achat immobilier en qualité de résidence principale de l’investisseur. Cependant, il faut garder à l’esprit que le PER est avant tout destiné à préparer le passage à la retraite, il est donc important de savoir qu’un risque de requalification par l’administration fiscale existe. Il ne faut également pas oublier que lorsque que l’enfant titulaire du PER souhaitera débloquer les fonds disponibles, il devra s’acquitter d’un impôt puisque le capital reste assujetti au barème progressif de cet impôt.

 

On peut donc considérer le PER comme un système d’épargne hybride, principalement axé sur la retraite, mais capable d’offrir des perspectives intéressantes et multiples en matière d’avantages et d’investissements au cours de sa vie.

 

Comparer nos différents PER en ligne via notre comparateur PER et faites-vous conseiller par un expert. Vous serez ainsi guidé afin d’optimiser vos placements financiers.

Info Loi Pacte
Des questions sur l'épargne retraite ? UN CONSEILLER RETRAITE VOUS RAPPELLE GRATUITEMENT dans votre département !
J'attends votre appel !
close-image