Pourquoi souscrire à un PER ?

Le départ à la retraite est une étape important dans une vie. Cependant, cette dernière est synonyme d’une baisse du niveau de vie. Afin de remédier à ce problème, il est important d’anticiper et préparer en amont son départ à la retraite, tout au long de sa vie active. Recourir à un PER s’avère donc avantageux pour les épargnants, leur permettant de se constituer une enveloppe durant leur vie active, et de ce fait, des revenus complémentaires. Depuis la mise en place du PER, le 1er octobre 2019, suite à la création de la loi Pacte, le dispositif se distingue en trois genres : le PER individuel, le PER d’entreprise collectif et le PER d’entreprise obligatoire. En bénéficiant de ce produit d’épargne, les titulaires de contrat profitent de nombreux avantages. De plus, bien que les sommes soient bloquées jusqu’à l’âge légal de départ à la retraite, l’épargnant peut, dans des situations de forces majeures, recourir à un déblocage anticipé de leur PER.

 

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Qu’est-ce que le PER ?

Le PER est un produit d’épargne à long terme mis en place le 1er octobre 2019 suite à la création de la loi Pacte. Regroupant d’anciens produits retraite tels que le PERCO et le Madelin, ce dernier a pour vocation de constituer une épargne aux titulaires de contrat.

3 PER se distinguent :

  • Le PER individuel.
  • Le PER d’entreprise collectif.
  • Le PER d’entreprise obligatoire.

Le PER, étant un produit d’épargne à long terme, les titulaires de contrat sont dans l’obligation d’attendre l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans, afin d’effectuer une liquidation de leur épargne. Cependant, il existe des cas de forces majeurs permettant aux épargnants de recourir à un déblocage anticipé de son PER.


Le Plan épargne retraite : Gros plan sur le nouveau produit de la loi PACTE

Désormais en place depuis plus de deux ans, le PER est un produit d'épargne retraite qui a si séduire un ...
Lire La Suite…

Souscripteur décédé, qu’advient-il de son contrat PERin ?

Avec la surcharge de la Sécurité Sociale, le gouvernement tente d'inciter les Français à épargner pour leur retraite. En effet, ...
Lire La Suite…

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les différents PER et leurs caractéristiques, nous vous invitons à consulter notre article sur le sujet.

 

Qui peut souscrire à un PER ?

 

Les différents PER.
Les différents PER : le PER d’entreprise obligatoire, le PER d’entreprise collectif et le PER individuel.

 

Les 3 PER n’ont pas les mêmes caractéristiques et ne visent pas la même catégorie de citoyens.

 

Le PER individuel :

Le PER individuel s’adresse à l’ensemble des citoyens français, sans aucune considération l’âge et de la situation professionnelle de l’épargnant.

 

Le PER d’entreprise collectif :

Ce dispositif cible les salariés d’une entreprise. Bien que son adhésion soit automatique, elle n’est pas obligatoire. Les salariés bénéficient donc de 15 jours pour faire savoir qu’ils ne souhaitent par recourir à ce dispositif.

 

Le PER d’entreprise obligatoire :

Le PER d’entreprise obligatoire est un produit d’épargne ciblant l’ensemble des salariés d’une entreprise, ou bien seulement une partie. Son adhésion est, comme son nom l’indique, obligatoire.

 

Comment souscrire à un produit d’épargne retraite ?

Afin de recourir à un PER, les personnes intéressées doivent se rendre dans un organisme spécialisé :

  • Une banque.
  • Une mutuelle.
  • Une entreprise de gestion de patrimoine.

 

Comment alimenter son PER ?

Le PER peut être alimenté par divers versements :

  • Des versements volontaires.
  • Des versements obligatoires (abondements) effectués par les employeurs.
  • L’épargne salariale (intéressement et participation).
  • Par le transfert de sommes issues d’anciens contrats.
  • Par les sommes issues du CET de l’épargnant. Si ce dernier ne bénéficie pas de ce dispositif, les sommes correspondant aux jours de congé non pris de l’épargnant, dans une limite de 10 jours par an.

 

Pourquoi souscrire à un PER ?

Le PER est un produit apportant de nombreux avantages pour les épargnants.

Pour commencer, en bénéficiant de ce produit d’épargne, les titulaires de contrat profitent de déductions fiscales. En effet, ce dispositif permet une déduction de ses . La du PER est donc attractive.

De plus, le PER apporte des nouveautés concernant les conditions de sortie. Les épargnants peuvent recourir à un déblocage anticipé de son PER, dans des conditions exceptionnelles appelées “incidents de vie“.

Les conditions exceptionnelles permettant un déblocage anticipé de son produit d’épargne sont :

  • Le décès du conjoint ou du partenaire de PACS.
  •  En 2e et 3e catégorie de SS du titulaire, l’invalidité du titulaire du contrat ou de son conjoint.
  • Fin de droits au chômage.
  • Liquidation judiciaire.
  • Le surendettement du titulaire de contrat.
  • L’acquisition de la résidence principale.

Pour finir, alors qu’auparavant la sortie se faisait obligatoirement en viagère, l’épargnant peut désormais opter pour une sortie en rente, en capital, ou bien une combinaison de ces deux modes de sortie.

 

Les inconvénients du PER

Bien que le PER soit un produit d’épargne avantageux pour les épargnants, ce dernier apporte tout de même quelques inconvénients.

Pour commencer, les épargnants doivent comprendre et accepter le fait de ne pas pouvoir récupérer les sommes accumulées sur leur produit d’épargnant avant l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans.

En plus de cela, les PER n’est pas un produit avantageux pour tout le monde. Effectivement, afin de profiter pleinement de ce produit d’épargne, la tranche d’imposition des titulaires de contrat doit excéder les 30 %.

Le PER est un produit d’épargne permettant aux titulaires de contrat de se constituer une épargne pour leur départ à la retraite. Ce dispositif est avantageux, car en épargnant, les souscripteurs bénéficient de revenus complémentaires pour leur retraite.

 

Des questions restent sans réponses ? Nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos conseillers via l’onglet “souscrire”.