Quels sont les 3 compartiments du PER ?

Le ou plan épargne retraite fait partie des grandes nouveautés de la loi pacte. Il est instauré en 2019 et à pour but l’uniformisation des anciens dispositifs d’épargne retraite tels que le PERP, la loi Madelin, le contrat PREFON etc. L’entrée du PER sur le marché impact ces derniers, en effet ils ne sont plus commercialisés depuis 2020.

Le PER est un dispositif très attractif qui séduit de plus en plus de Français. En effet, l’avantage fiscal qu’il propose à ses adhérents leur permet de réaliser une certaine économie d’impôt.

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Le PER dans les grandes lignes

Le PER ou plan épargne retraite se présente sous 3 formes distinctes :

  • Le PER individuel ;
  • Le PER d’entreprise obligatoire ;
  • Le PER d’entreprise collectif.

Le PER Individuel s’adresse à tous Quelle que soit la catégorie socioprofessionnelle à laquelle vous appartenez et votre âge, vous pouvez y souscrire.

Les PER d’entreprise sont mis en place au sein de l’entreprise à laquelle est rattaché l’épargnant. L’un est obligatoire pour les salariés visés tandis que l’autre est facultatif.


Le Plan Epargne Retraite : comment clôturer son contrat ?

Un Plan d'Épargne Retraite, qu'est-ce que c'est ? Pour commencer, nous allons déterminer ce qu'est un PER. Un Plan d'Épargne ...
Lire La Suite…

Comment choisir son contrat PER ?

Instauré par la loi PACTE, le PER fait son entrée sur le marché en 2019. Il a pour but d'harmoniser ...
Lire La Suite…

Le PER se différencie grâce à l’avantage fiscal qu’il propose à ses adhérents. Le principe est simple, les versements effectués sur votre PER peuvent être déduit de votre revenu imposable dans une certaine limite. Ainsi, plus vous épargnez et plus vous économisez.

De ce fait, la déductibilité des versements est davantage intéressante pour les épargnants se positionnant dans le haut de la tranche marginale d’imposition (à partir de 30 %). En effet, ces derniers réaliseront de bien plus grandes économies qu’un adhérent se positionnant dans le bas de la tranche marginale d’imposition.

 

Afin de vous aider à séléctionner parmi les diverses offres disponibles sur le marché le contrat le plus adapté à vos projets, nous mettons à votre disposition notre comparateur PER.

 

Les 3 compartiments du PER

Dans le but d’alimenter votre plan, différents types de versements sont effectués durant votre phase d’épargne. Ces derniers sont classés dans trois compartiments distincts.

Catégoriser les différents versements effectués est due à la fiscalité changeante entre les anciens contrats de retraite.

 

Les divers compartiments sont les suivants :

 

  •  N°1 : COMPARTIMENT INDIVIDUEL (versements volontaires)
    Ce compartiment abrite les versements volontaires effectués par le titulaire du contrat. Ces versements peuvent être ponctuels ou programmés.
    Il abrite notamment les sommes transférées d’un PER à un autre, mais aussi celles provenant des anciens contrats retraite.

 

  • N°2 : COMPARTIMENT COLLECTIF
    Ce compartiment reçoit les sommes issues de l’épargne salariale. En effet, on y retrouve l’intéressement, la participation, le compte épargne temps et l’abondement versé par l’employeur.
    Tout comme le premier compartiment, il abrite également les transferts de l’épargne issus des anciens contrats.

 

  • N°3 : COMPARTIMENT OBLIGATOIRE
    Ce compartiment reçoit les mêmes versements que les compartiments 1 et 2. De ce fait, on y retrouve les versements réalisés par le salarié (volontaires et obligatoire), les sommes provenant de l’intéressement, de la participation, etc.

 

Les 3 compartiments du PER

 

 

Gérer la répartition de son épargne

Une fois votre épargne constituée à l’aide de versements effectués, cette dernière doit être investie sur les bons supports d’investissements disponibles via votre contrat afin de le faire fructifier de façon efficace.

Le PER dispose de différents modes de gestions qui permettent à l’épargnant de gérer la répartition de son épargne. Ainsi, les deux principaux modes de gestion sont la et la gestion libre.

Appliqué par défaut, la gestion pilotée consiste à organiser la répartition de votre épargne sur les différents supports d’investissement en fonction de l’âge de l’épargnant.
Ainsi, vous déléguez la gestion de votre épargne à un expert, ce dernier procède de la manière suivante : plus vous êtes éloigné de l’âge de la retraite et plus votre épargne est investie sur des supports à haute performance, donc plus risqués. À l’inverse, plus vous vous rapprochez de l’âge de la retraite et plus votre épargne a le besoin d’être sécurisée. Cette dernière est de ce fait investie sur des supports en fonds euros (ils sont moins performants que les supports en unité de compte, mais garantissent le capital).

La gestion libre, elle, consiste à ce que l’épargnant se charge lui-même de la gestion, de la répartition de son épargne sur les différents supports d’investissement. Ainsi, il doit disposer de connaissance sur les marchés financiers, etc. afin d’obtenir un bon rendement à la sortie de son épargne.

La sortie du PER

La sortie du PER peut se faire sous diverses formes :

  • sous forme de rente viagère : par des versements reçut tous les mois
  • Sous forme de capital : la sortie en capital permet à l’épargnant de récupérer la totalité ou une partie de son épargne
  • Sous forme de rente viagère et de capital

La fiscalité à la sortie du PER dépend de la forme sous laquelle votre épargne est récupérée. De plus, le choix à l’entrée du contrat concernant la déductibilité des versements est également pris en compte.

Afin d’avoir plus d’information sur la fiscalité appliquée à la sortie du PER CLIQUEZ ICI.

 

Besoin de plus d’informations ? Prenez contact avec l’un de nos conseillers via l’onglet “souscrire”.