Quel est l’intérêt d’ouvrir un PER à son enfant ?

Le ou plan épargne retraite présente de nombreuses modalités.

Ce dispositif est destiné exclusivement à la préparation de la retraite. Il permet à l’épargnant de placer dans son PER des sommes tout au long de sa vie active afin d’obtenir à l’âge de la retraite un revenu complémentaire.

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Il vient remplacer les anciens dispositifs d’épargne tels que la loi Madelin, le régime Préfon, etc. qui ne sont plus commercialisés depuis 2020.
Parmi les divers avantages qu’il présente à ses épargnants, le PER vous permet d’ouvrir un PER à votre enfant. Ainsi, vous pouvez aider votre enfant à acheter leur résidence principale, et ce, en profitant de l’avantage fiscal que propose le PER.

 

Le nouveau PER : un cas de déblocage anticipé intéressant pour l’enfant et le parent

Le PER est le nouveau dispositif d’épargne qui succède au PERP. Ce dernier a pour finalité la constitution d’un capital afin de vous constituer un revenu complémentaire pour la retraite. Il faut savoir que le plan épargne retraite est une solution accessible à tous, et même aux enfants mineurs sans limites d’âge.


Pourquoi ouvrir un compte épargne pour sa retraite ?

Quand arrive l'âge de la retraite, il est normal d'avoir envie de profiter de son nouveau temps libre, que ce ...
Lire La Suite…

Comparateur de PER

Le PER, ou Plan Épargne Retraite est un système d’épargne sur le long terme qui découle de la loi PACTE ...
Lire La Suite…

L’ouverture d’un PER pour son enfant est intéressant pour ce dernier mais également pour ses parents. En effet, le PER dispose d’une caractéristique que le PERP ne propose pas, on vous explique. Le PERP bloque votre épargne jusqu’à la retraite et offre des cas de déblocage anticipé de l’épargne seulement dans des certains cas dit “accident de la vie”.

 

Cas d'accident de la vie
Cas d’accident de la vie

 

Avec le nouveau PER, une nouvelle possibilité de rachat anticipé intervient : l’acquisition de la résidence principale.

De ce fait, l’utilisation du PER par l’enfant est équivalent à un PEL, et ce, avec des avantages en plus. Les parents qui ouvrent un plan pour leur enfant mineur effectuent des versements sur ce dernier et accumule ainsi une épargne pour leur enfant. Celle-ci pourra être débloquée par l’enfant lorsqu’il sera adulte pour acquérir sa résidence principale.

Grâce à l’avantage fiscal que propose le PER les versements qu’effectuent les parents sur le contrat de leurs enfants sont donc déductibles de l’IR. De ce fait, la souscription d’un PER pour son enfant mineur permet à ce dernier de pouvoir acquérir sa résidence principale, de plus les parents peuvent bénéficier durant toute la phase d’épargne de la déduction d’impôt que propose le PER.

De plus, grâce à sa large gamme de supports d’investissements, le PER peut en général permettre d’obtenir un rendement plus intéressant que celui obtenu par le PEL.

 

La déductibilité des versements pour les parents

Lorsqu’un parent ouvre un PER au nom de son enfant ce dernier est rattaché au foyer fiscal. Par la suite le parent effectue des versements volontaires sur le PER de son enfant pour l’alimenter. Ces versements seront déductibles du revenu imposable du foyer fiscal (la déductibilité des versements sur l’IR est le principal avantage du PER) dans une certaine limite. Le plafond fixé par la loi est de 10% du revenu imposable ou de 10% du PASS (plafond annuel de la sécurité sociale) qui est de 41 136 € en 2022.

L’enfant bénéficie de son propre plafond qui est de 10% du PASS avec la possibilité de reporter les plafonds non utilisé des 3 années passés. Ainsi les versements effectuées sur le PER ouvert à son nom ne porte pas atteinte au plafond des parents.

 

Le PER : un meilleur rendement que le PEL

Les PEL permettent également de mettre de l’argent de côté pour votre enfant, cependant le PER permet potentiellement un rendement supérieur à celui qu’offre le PEL.
En effet, alors que les PEL ne rapportent qu’1% de rendement, les PER eux, disposent d’une large gamme de supports d’investissements dont des supports en unités de comptes, qui permettent un taux de rendement intéressant.

Si vous souhaitez comparer les différents contrats PER disponibles sur le marché afin de choisir le plus adapté à votre situation, nous vous préconisons de consulter notre comparateur PER

 

Acquisition de la résidence principale : la fiscalité à la sortie

Une fois l’âge adulte, l’enfant peut procéder à tout moment à un déblocage anticipé de son épargne dans le but d’acquérir sa résidence principale. Au niveau de la fiscalité à la sortie le capital perçu est soumis à l’impôt sur le revenu et les gains au PFU à hauteur de 30% (12,8% IR + 17,2% de prélèvement sociaux).

Votre enfant aura donc l’obligation de s’acquitter de cet impôt, néanmoins, s’il acquiert sa résidence principale au début de sa vie active il sera potentiellement sur une base tranche d’, la fiscalité sera donc en théorie moins lourde.

 

L’ouverture d’un PER à mon enfant pour l’acquisition de sa résidence principale : Est-ce sans risque ?

Le PER a pour objectifs principal la préparation de votre retraite, l’acquisition de la résidence principale n’est qu’une option de déblocage anticipée. Il est possible qu’à l’avenir le PER subisse des aménagements afin d’encadrer son utilisation. Il faut alors être averti de la présence de ce risque avant de procéder à l’ouverture d’un PER pour son enfant dont le seul but est l’acquisition d’une résidence principale.