Recherche pour :
infoloipacte.fr le comparateur PER épargne retraite
Souscrire un plan épargne retraite : Pourquoi et comment ?

Les régimes d’épargne-retraite sont un excellent moyen pour les gens de planifier leur avenir. Ils bénéficient de nombreux avantages tels que des avantages fiscaux, un complément de sécurité sociale et une protection contre l’inflation. Les gens devraient souscrire à un régime d’épargne-retraite car il est important pour eux d’épargner pour leur avenir.

Certains plans épargne retraite prévoient une déduction fiscale, d’autres non. Enfin, les plans d’épargne-retraite peuvent servir de fonds d’urgence et permettre aux gens d’épargner plus facilement.

Un plan d’épargne-retraite est un portefeuille de placement diversifié qui peut comprendre des actions et des obligations, souvent en plus d’autres fonds. Les régimes d’épargne-retraite peuvent également comprendre des fonds d’actions et des fonds spéculatifs (OPCVM).

Le profil d’investisseur prudent convient mieux à ceux qui souhaitent investir dans des actifs sûrs et éviter de prendre des risques. Le profil d’investisseur dynamique convient mieux à ceux qui souhaitent prendre un niveau de risque plus élevé afin d’obtenir potentiellement un rendement plus élevé.

1. 🔥 Investissez dans votre avenir en souscrivant un plan épargne retraite !

La vie est pleine de risques et d’incertitudes, mais l’épargne-retraite est la seule chose que vous puissiez faire pour assurer votre avenir. Avec un plan d’épargne-retraite, vous pouvez toucher des intérêts sur votre épargne, faire fructifier votre pécule et avoir l’assurance d’en avoir assez pour payer vos factures à la retraite. Vous gagnez des intérêts sur votre épargne, vous faites fructifier votre épargne et êtes sûr d’avoir suffisamment d’argent pour payer vos factures à la retraite. Plus tôt vous commencerez à épargner pour votre retraite, moins il vous en coûtera pour atteindre cet objectif. Vous aurez besoin d’un montant spécifique mis de côté chaque mois pour financer correctement votre plan d’épargne-retraite (contactez nos conseillers Info Loi Pacte pour toute assistance).

2. 💰 Épargner pour votre retraite permet de profiter de nombreux avantages fiscaux intéressants.

Si vous cherchez à épargner pour votre retraite, vous envisagez peut-être un Plan d’Epargne Retraite (PER). Un conrat PER offre de nombreux avantages, dont des avantages fiscaux sur vos cotisations.

Voici ce qu’il faut savoir sur les avantages fiscaux d’un PER : les cotisations sur votre compte epargne retraite sont déductibles de votre revenu imposable, dans la limite d’un certain plafond fixé par la loi. Cela peut vous aider à réduire votre facture fiscale globale. Et, comme l’argent de votre PER fructifie à l’abri de l’impôt, vous pourrez constituer un capital non negligeable pour votre retraite. Si vous envisagez d’ouvrir un PER, assurez-vous de parler à votre conseiller INFO LOI PACTE pour voir si cela convient à votre situation particulière.

3. 💪 Souscrire un plan épargne retraite vous permet de bénéficier d’une rente viagère à la retraite.

Les règles françaises en matière de retraite sont assez compliquées. L’un des principaux défis auxquels sont confrontés les individus est de décider quand commencer à toucher leur pension.

Avec l’augmentation du coût de la vie et la disparition des pensions traditionnelles, les gens recherchent de nouvelles façons d’épargner pour leur retraite. L’une d’entre elles consiste à souscrire à un plan d’épargne retraite PER qui vous permet de percevoir une rente viagère à votre retraite. La rente verse un revenu mensuel qui est généralement ajusté en fonction de l’inflation, garantissant votre stabilité financière sans l’incertitude d’investir votre argent.

Pour beaucoup de Français, l’une des plus grandes inquiétudes à la retraite est de savoir comment ils pourront subvenir à leurs besoins quotidiens a la retraite, et quelle rente un tel contrat d’epargne peut leur garantir. Cependant, en adhérant à un plan d’épargne retraite PER et en choisissant une rente viagère à leur retraite, les Français peuvent accéder à un flux de revenus réguliers pour le reste de leur vie.

4. 💡 Souscrivez à un plan épargne retraite et bénéficiez d’une rente complémentaire à la retraite.

Un plan épargne retraite est donc un dispositif par lequel les retraités peuvent recevoir un revenu complémentaire régulier, généralement afin de maintenir un revenu similaire à celui qu’ils avaient lorsqu’ils travaillaient.

5. 🔮 Prévoyez votre avenir en souscrivant un plan épargne retraite en France !

La plupart des gens ne sont pas conscients de l’importance de planifier leur retraite. Cependant, bon nombre de ces personnes sont surprises lorsqu’elles prennent leur retraite et doivent travailler plus dur pour joindre les deux bouts. Si vous voulez vivre confortablement pendant vos années de retraite, il est impératif que vous commenciez à épargner dès maintenant.

Voici 5 avantages de souscrire un plan epargne retraite des aujourd’hui :

  • Planifier à l’avance : Si vous n’épargnez pas encore pour votre retraite, c’est le bon moment pour commencer !
  • Bénéficiez de déductions fiscales : Si vous pouvez cotiser à un plan d’épargne-retraite et réduire vos impôts en déduisant vos cotisations de votre revenu imposable, c’est de l’argent dans votre poche.
  • Investissez aujourd’hui et récoltez les bénéfices plus tard : Beaucoup de gens ne pourront pas toucher une retraite plein dont ils auraient besoin pour leur vieux jours, mais ceux qui commencent à épargner maintenant pourront investir davantage dans leurs années d’or !
  • Obtenez un rendement plus élevé sur votre placement : Le coût moyen d’un placement dans un régime de retraite est inférieur au rendement prévu des actions et des obligations. Les frais de gestion sont egalement souvent synonymes d’une bonne gestion. Ne sautez pas automatiquement sur les contrats les moins chers, vous pourriez le regretter!
  • Planifiez votre avenir : Un bon plan d’épargne peut vous procurer une tranquillité d’esprit quant à votre avenir, car vous aurez les ressources nécessaires pour payer ce dont vous avez besoin.

6. 🤩 Souscrire un plan épargne retraite, c’est profiter d’un placement intéressant à long terme !

1. 💰 Investissez dans un plan épargne retraite pour profiter d’avantages fiscaux intéressants.
2. 🏦 Choisissez une banque en ligne pour votre plan épargne retraite afin de bénéficier de frais de gestion réduits.
3. 📊 Sélectionnez le type d’investissement qui vous convient le mieux en fonction de vos objectifs et de votre tolérance au risque.
4. 📈 Ayez une vision à long terme en investissant dans votre plan épargne retraite, car les rendements ne sont pas immédiats.
5. 📅 Planifiez votre retraite en fonction de vos besoins et de vos ressources, afin de ne pas vous retrouver à court d’argent.

Autres conseils pour épargner pour votre retraite :

1. 💡Épargnez régulièrement : plus vous commencez tôt, plus vous bénéficierez des intérêts composés.

2. 💡Profitez de l’abondement employeur : si votre entreprise vous propose d’abonder vos cotisations retraite, acceptez-les ! C’est de l’argent gratuit.

3. 💡Ne touchez pas à vos économies : une fois que vous avez commencé à épargner pour la retraite, résistez à l’envie de puiser dans ces fonds. Vous vous remercierez plus tard.

4. 💡Investissez judicieusement : recherchez différentes options d’investissement et choisissez celles qui correspondent le mieux à vos objectifs et à votre tolérance au risque.

5. 💡Commencez tôt : plus tôt vous commencez à épargner pour la retraite, plus votre argent a le temps de fructifier.

6. 💡Profitez des avantages fiscaux : il existe plusieurs plans d’épargne-retraite fiscalement avantageux, alors profitez-en !

infoloipacte.fr le comparateur PER épargne retraite
PER : Quelles sont les démarches à suivre ?

Le PER ou Plan Épargne Retraite est un placement à connaître pour préparer sa retraite. Lancé en octobre 2019, ce produit a remplacé tous les placements de rente existants. À compter d’aujourd’hui, si vous prévoyez de prendre votre retraite, vous devrez compléter votre plan de retraite. Jetons un coup d’œil à tout ce que vous devez savoir sur le PER.

 

Pourquoi est-il judicieux d’ouvrir un PER ?

Le PER est un mode d’épargne qui permet d’épargner une retraite complémentaire et de bénéficier d’un capital à la retraite. Ainsi, l’ouverture d’un PER vous permet d’épargner régulièrement et de bénéficier d’économies d’impôts (les versements sont déduits de votre revenu imposable). L’ouverture de PER individuels a également du sens lors du transfert de PERP ou de PER Madelins vers des PER, ces derniers présentant des avantages importants tels que des sorties de capitaux. Pour les TNS (indépendant), l’ouverture d’un PER prend tout son sens en effectuant un versement gratuit en fin d’année lorsque le BNC ou les résultats sont quasiment connus. Les paiements peuvent être déductibles d’impôt dans la mesure des impôts disponibles.

 

Comment faire pour ouvrir un PER ?

On peut compter deux types de PER : le PER bancaire et le PER d’assurance.

  • Le PER bancaire est éligible à l’ouverture d’un compte-titres. Ces PER ne disposent pas des fonds en euros ni des avantages de succession que les PER peuvent avoir.
  • Le PER d’assurance est couvert par l’adhésion à un contrat d’assurance collectif. L’ouverture d’un PER assurance peut être à l’initiative d’un courtier en assurance, d’un banquier (adossées à des assurances) et des consultants spécialisés en gestion de patrimoine.

Par conséquent, les souscriptions peuvent être effectuées par l’intermédiaire de divers intermédiaires.

  • En ligne
  • Des conseillers bancaires du PER
  • Des courtiers spécialisés en gestion de fortune.

 

Quelle gestion choisir ?

Les régimes de retraite proposent généralement plusieurs modes de gestion :

  • Gestion pilotée par l’horizon  :  Cette gestion est le mode de gestion de base pour tous les PER.
  • Gestion Libre : La gestion libre est le plus souvent réservée aux épargnants confirmé disposant de temps nécessaire à la gestion du PER. Vous pouvez librement choisir l’unité de compte.
  • Gestion pilotée : La société de gestion gère activement l’allocation d’actifs du portefeuille. Il y a généralement des frais de gestion supplémentaires.

 

Gestion pilotée, gestion libre , gestion à l'horizon
Différents types de gestion sur un PER en 2022

 

 

Quels sont les frais d’un PER ?

Il peut y avoir des frais d’adhésion pour ouvrir un PER . Ces tarifs tournent habituellement autour d’une vingtaine d’euros ou peuvent être offerts. Selon le contrat, il sera déduit une fois par an à l’entrée. Il est important d’être plus vigilant concernant les frais à l’ouverture, des paiements réguliers ou libres. Normalement, ils sont de 0 % pour les PER en ligne, mais peuvent atteindre en moyenne 2 à 3 % pour tous les PER. Certains PER facturent des frais de paiement de 4 à 5 %. Il est conseillé d’éviter ce PER ou de négocier ce coût. Cela réduira considérablement les performances du plan sur le long terme. Si le titulaire du contrat souhaite réaliser un transfert d’un PERP vers PER, il faudra examiner les frais facturés sur le précédent PER.  Des frais élevés peuvent interférer avec les envois de fonds. En autre, d’autres frais peuvent être engagés pour gérer le PER ou pour la sortie sous forme de capital ou de rente.

 

Qui peut ouvrir un PER ?

Les retraités peuvent-ils ouvrir un PER ? Oui. Contrairement à son prédécesseur, PERP, qui impose une limite d’âge, PER n’impose pas de limite d’âge aux souscriptions. Si l’épargnant n’a pas de revenus, il ne peut déduire que jusqu’à 10% du PASS de son revenu imposable. Toutefois, de nombreux PER ont des restrictions contractuelles . Par conséquent, la limite d’âge pour les souscriptions est souvent de 65 à 68 ans.

Les enfants mineurs peuvent-ils ouvrir le PER ? Oui. Cependant, si peu de PER proposent aux mineurs d’ouvrir des PER, certains le font. Adhérer à un plan d’épargne-retraite pour son enfant peut être intéressant à certains égards, même si les taux d’intérêt semblent limités en raison des dates de retraite éloignées et des faibles taux d’imposition.

Les versements effectués par l’enfant peuvent être déduits du revenu total du budget fiscal
Les enfants peuvent déduire jusqu’à 10% de leur PASS de leur revenu familial s’ils n’ont pas de revenus professionnels.
Un enfant majeur peut dégager un capital épargne pour l’achat de sa résidence principale

Les non-résidents français peuvent-ils ouvrir un PER ? Oui. Les résidents français à l’étranger peuvent adhérer au PER. Néanmoins, le revenu imposable ne peut pas être déduit des versements au PER. Vous devez demander une exemption des retenues sur les paiements. Dans ce cas, si la fiscalité française est appliquée, l’épargnant ne sera pas taxé sur le capital cumulé à la sortie. Seule une partie de l’épargne qui constitue la plus-value est imposée.

 

Quel taux d’imposition choisir à l’ouverture du PER ?

La souscription d’un PER peut être d’un point de vue rentable pour les foyers disposant d’un TMI supérieur à 30%.. En effet, les versements sont déductibles du revenu imposable (dans la limite du maximum d’impôt disponible) et donnent lieu à des réductions d’impôts.

C’est doublement intéressant si le TMI est bas à la fin du PER du capital (ce qui se révèle fréquent à la retraite lorsque les revenus s’avèrent faibles). Même si le capital épargné est taxé à la fin du ratio cours/bénéfice, la réduction d’impôt représente l’encaissement réel dont bénéficie l’épargnant lorsqu’ il investit sur plusieurs années.

 

Si vous souhaitez avoir plus d’information concernant le PER et être mis en relation avec l’un de nos conseillers, rendez-vous dans la rubrique ” contactez nous“.

infoloipacte.fr le comparateur PER épargne retraite
Comment choisir son plan épargne retraite ?

Le plan épargne retraite est devenu le nouveau contrat en ce qui concerne le financement de la retraite depuis le printemps 2019. Si vous comptez ouvrir celui-ci, il faut bien s’assurer que votre contrat soit assez souple et performant afin de convenir à vos objectifs. Il est devenu primordial pour préparer sa retraite et est maintenant proposé par tous les assureurs.

Le PER est devenu le principal argument pour susciter l’intérêt en France : l’argent déposé sur ce contrat est déductible fiscalement dans les limites fixées par la réglementation fiscale en vigueur. Mais soyez prudent et accumulez cette épargne sur le long terme. Il vaut mieux être en bonne compagnie ! Choisissez le bon interlocuteur et le bon contrat.

Il est possible de connaître le cadre juridique du PER en consultant notre article sur le sujet.

 

Tous les PER ne se ressemblent pas :

Il est nécessaire de bien choisir votre contrat de retraite, car c’est celui qui vous accompagnera jusqu’à la fin de votre carrière et au début de votre retraite.

Si vous voulez épargner sur un PER et que vous ne savez pas lequel choisir parmi les différents contrats du marché, il faut tout d’abord vérifier la solidité de l’assureur, sa notation ainsi que la capacité de celui-ci à faire durée le contrat jusqu’au début de votre retraite.  De plus, il est plus conseiller de se diriger vers un contrat de retraite PER proposant une palette de supports financiers et immobiliers assez importante pour pouvoir bien placer son épargne.

En termes d’accompagnement, les meilleurs contrats proposent actions, obligations, fonds structurés, SCI et SCPI en plus des fonds en euros.

Le contrat doit tout aussi prévoir une gestion par horizon de placement qu’une gestion autorisée par une société de gestion agréée.

Tous les supports conviennent à votre plan de retraite PER et doivent absolument être choisis et adaptés en fonction de votre situation professionnelle, personnelle et de votre profil d’investisseur.

Autre axe des contrats de prévoyance PER : les honoraires

La priorité est donnée aux contrats de retraite PER qui versent jusqu’à 0,50 %.

Tous les contrats incluant des frais de gestion et qui sont supérieurs à 1 % seront exclus.

Enfin, les différentes possibilités dans les conditions du contrat PER deviennent déterminantes pour le choix des contrats individuels de retraite PER. Il est nécessaire de choisir un contrat qui offre des possibilités de rentes viagères à sorties multiples, surtout le contrat de retraite doit permettre une grande souplesse dans le rachat du capital accumulé dans votre épargne-retraite.

Les conditions pour choisir son PER :

Plusieurs éléments sont essentiels et doivent être portés à votre attention dans le choix de votre plan d’épargne-retraite :

 

PER, Gérer, Gestion, plan épargne retraite
Comment gérer son PER

 

  • Les frais : il est important de noter qu’il n’y a aucun frais sur les versements, mais de faibles frais de gestion sur les unités de compte sans frais d’arbitrage. . En pratique, la plupart des épargnants ont l’habitude de supporter des retraits de capital, quitte à effectuer des retraits partiels réguliers pour éviter les frais de retard.
  • La souplesse : La possibilité de faire des versements à son rythme, sans conditions, ainsi que l’ouverture et la gestion en ligne.
  • La gestion : Il est possible de choisir la façon de gérer votre PER que ce soit en gestion libre, avec des bons choix de fonds en euro et des fonds d’investissement (unités de compte, obligations, actions, immobilier) de différentes sociétés de gestion.
  • Les Modalités de sortie : Il existe trois modalités de sortie, premièrement la sortie en capital, deuxièmement la sortie en rente et dernièrement la liaison de la sortie en capital ainsi que la sortie en rente. Il existe différentes options de rente : la rente réversible au conjoint, la rente majorée, la rente progressive, annuités garanties, etc.
  • L’assureur : Il faut un assureur qui soit assez reconnu et stable, car c’est lui qui détient votre épargne.
  • Le service client du courtier :  Il est impératif d’avoir un interlocuteur qui semblera capable, réactif et efficace. Le fait de bien servir son client parais nécessaire parce qu’il deviendra présent pendant toute la durée de votre placement, de l’ouverture à la sortie de votre PER.

 

Débloquer son PER de façon anticipé :

Il est possible de sortir l’argent du PER plut tôt que prévu seulement en cas d’accident commun ou non comme :

  • le deuil du conjoint (marié ou pacsé)
  • Que le titulaire, l’enfant ou le conjoint ne soit pas valide
  • la limite des droits des allocations chômage
  • Être sûr endetter
  • la cessation d’activité à cause de liquidation professionnelle

 

La fiscalité à la sortie du PER :

Il existe plusieurs façons de faire sortir l’argent du PER avec plusieurs choix différents selon les préférences de l’épargnant :

  • complètement en capital sur une ou plusieurs années contrairement au PERP
  • en rente
  • en associant sortie en capital et rente

 

Les avantages du PER :

  • Le PER est un contrat unique et accessible pour tout le monde
  • Les versements sont soustraits de vos revenus imposables
  • Épargner jusqu’au départ à la retraite
  • Gérer son épargne retraite
  • Un placement supplémentaire de l’assurance-vie
  • Le déblocage anticipé est possible (sous conditions).
  • Sortie flexible : en rente viagère ou en capital

 

Vous avez la possibilité de comparer les différents PER disponibles sur le marché en 2022 en utilisant notre comparateur PER.

infoloipacte.fr le comparateur PER épargne retraite
En savoir plus sur le fonctionnement du Plan d’épargne retraite (PER) ?

Le PER, le nouveau programme d’épargne retraite :

Le PER a pour but de remplacer les anciens plans d’épargne retraite qui ne sont plus commercialisés depuis octobre 2019. Il se présente sous trois options différentes, le PER individuel ainsi que les deux PER d’entreprise, le PER obligatoire et le PER collectif. Ce nouveau contrat succède donc aux anciens contrats comme le Perp, le contrat Madelin, le Perco, le PERP, ou encore le contrat article 83. Depuis Juin 2022, les banques, les compagnies d’assurances ou encore les institutions financières qui commercialisent les contrats d’assurances vie affichent leurs frais de gestion via internet. Il est bien sûr possible de transférer l’épargne des anciens plans d’épargne que les épargnants ont déjà ouverts auparavant sur leur nouveau PER.

 

Qui peut ouvrir un Plan d’épargne retraite ?

En effet, il est nécessaire d’informer que le plan d’épargne retraite individuel s’adresse à tout le monde contrairement aux PER entreprise qui s’adressent aux salariés d’entreprises.

Le PER individuel convient à tous et c’est très facile d’y accéder. Il suffit d’y souscrire en se renseignant dans un établissement financier ou dans un organisme d’assurance. Ce nouveau régime remplace les contrats PERP et Madelin qui ont été supprimés au 1er octobre 2020. Les économies accumulées dans les Perp et Madelin peuvent être transférées sur des PER individuels sur demande. Cette convention vous donne le droit de vous accorder des incitations fiscales et vos droits sont transférables à d’autres PER. Il existe des cas de déverrouillage anticipé.

 

Pouvons-nous avoir plusieurs plans d’épargne retraite ?

En ce qui concerne le fait de vous procurer plusieurs plans d’épargne retraite, cela est possible, car la nouvelle loi PACTE n’a pas imposé de limite quant au fait d’ouvrir plusieurs PER. En effet, vous avez donc la possibilité de posséder un PER individuel ainsi que d’un PER entreprise, de plusieurs PER individuels ou de plusieurs PER entreprise.

 

PER Individuel :

Tout le monde peut utiliser le PER, et les institutions financières et les compagnies d’assurance peuvent y adhérer. Ce nouveau régime remplace les contrats PERP et Madelin qui ont été supprimés le 1er octobre 2020. Les économies accumulées dans Perp et Madelin peuvent être transférées sur des PER individuels sur demande.

 

Le PER individuel, pour quels bénéficiaires ?

Le PER individuel est accessible à tout le monde, quelle que soit la situation professionnelle, l’épargnant peut être :

  • salarié
  • fonctionnaire
  • TNS
  • En profession libérale
  • en recherche d’emploi

De plus, il n’y a aucune limite d’age pour en profiter, un retraité comme un mineur a droit à un plan d’épargne retraite. Néanmoins, quelques contrats peuvent demander une limite d’age qui est le plus souvent souhaiter entre 18 et 68 ans.

 

Comment souscrire le PER individuel ?

Chaque plan épargne retraite peut fonctionner de la même façon que le contrat d’assurances vie ou d’un compte titres.

Si vous souhaitez ouvrir un PER d’assurance de personnes, vous devez procéder comme suit :

Les entreprises spécialisées, c’est-à-dire les associations qui concluent des contrats collectifs d’assurance-vie (compagnies d’assurances, mutuelles, fonds de pension).
Un fonds de retraite supplémentaire d’entreprise.

Remarque : Les contrats peuvent être distribués par des intermédiaires tels que des banques et des conseillers financiers.

Si vous voulez ouvrir un PER d’investissement unique et qu’il prend la forme d’un compte-titres, vous devrez demander un conseil pour les investissements ainsi qu’un prestataire agréé.  Le plan d’épargne retraite est souvent proposé par plusieurs moyens que nous allons voir ci-dessous :

 

Qui propose l’ouverture d’un PER ?

plan épargne retraite, PER, gestionnaires actifs, banques, organisme prévoyance
Qui propose l’ouverture du plan épargne retraite ?

 

PER d’entreprise collectif :

Le plan d’épargne retraite collectif profite à tous les salariés de l’entreprise (jusqu’à trois mois de service sont assurés). Ancien salarié (sauf si vous avez accès au PER collectif grâce à votre nouvelle entreprise). Pour les entreprises de 1 à 250 salariés dirigeants, nous accompagnons les conjoints, les associés, les stagiaires et les contrats de professionnalisation.

Ce nouveau produit est la succession du Perco, qui n’était plus inclus depuis le 1er octobre 2020. Votre entreprise peut faire du Perco un PER d’entreprise collectif. Avec le nouveau régime, vous bénéficierez d’incitations fiscales et vos droits pourront être transférés sur un autre PER. La durée du plan correspond à l’âge de la retraite, mais il peut être débloqué par anticipation.

 

Le PER d’entreprise obligatoire :

Un PER d’entreprise obligatoire est un nouveau contrat ouvert à tous les employés d’une entreprise ou réservé aux salariés d’une catégorie particulière. Les salariés concernés sont tenus de signer. Ce régime succède au contrat article 83. Le PER d’entreprise obligatoire vous donne la possibilité d’accorder des incitations fiscales et de pouvoir transférer votre épargne vers d’autres PER. Le plan épargne dure jusqu’à la fin de la retraite et il est possible de voir le débloquer par anticipation.

 

La fiscalité à la sortie du PER :

Il existe plusieurs possibilités afin de sortir l’argent du PER sous plusieurs modalités selon le choix de l’épargnant :

  • complètement en capital sur une ou plusieurs années contrairement au PERP
  • en rente
  • en mixant sortie en capital et rente

Pour vous, il est maintenant possible de pouvoir comparer les différents PER accessible sur le marché en 2022 avec notre comparateur PER.

infoloipacte.fr le comparateur PER épargne retraite
Comment choisir son contrat PER ?

Instauré par la loi PACTE, le PER fait son entrée sur le marché en 2019. Il a pour but d’harmoniser les anciens contrats de retraite auxquels il succède tels que le PREFON, le PER, la loi Madelin… Ces derniers ne sont plus commercialisés cependant les versements restent possibles.

Le PER vous permet de cumuler une certaine épargne tout au long de votre vie active afin de bénéficier au moment de la retraite d’un revenu complémentaire.

Mais comment choisir son contrat PER ? Voici les principales modalités à prendre en compte dans le but de sélectionner le contrat étant le plus adapté à vos besoins.

 

Les frais du PER

Le PER subit de nombreux frais, il est donc très important de vérifier que ces derniers ne sont pas excessifs.

Dans le cas ou le PER est souscrit via l’intermédiaire d’une banque ou d’un courtier en ligne, les frais sont en général moins élevés. Pour cause, ces établissements ne disposent pas de conseiller, ce qui engendre moins de coûts fixes. Ainsi, les frais s’abaissent.

Il faut en revanche être conscient qu’avec un PER ouvert auprès d’une banque ou d’un courtier en ligne, vous ne pourrez pas bénéficier de l’accompagnement et du suivi d’un expert de la retraite.

Les contrats PER dispose de différents types de frais :

  • Les frais de gestion : prélevés chaque année sur votre épargne, ils peuvent être de 0.60 % à 1.5 % de l’encours.
  • Les frais d’arbitrage : vous sont prélevés des frais d’arbitrage dans le cas où vous changez de support. Ils peuvent aller jusqu’à 1 %.
  • Les frais sur versements : lors de chaque versement effectué sur votre plan des frais sont prélevés. Ils sont limités à 5 % du montant versé par l’épargnant. De façon générale, ils sont offerts lorsque le contrat est souscrit auprès d’une banque ou d’un courtier en ligne et peuvent être négociés dans les autres établissements.
  • Les frais d’arrérages : ils ont pour but de couvrir les frais de l’assureur en terme d’administratif dans le cas où ce dernier vous verse une rente viagère. Ils sont limités à 3 % du montant de la rente viagère.

Dans le cas où vous désirez transférer votre PERP ou votre contrat Madelin :

Avant de basculer l’épargne logée sur votre ancien contrat de retraite vers votre contrat PER, veiller à bien vérifier en amont que les frais prélevés sur le PER ne sont pas désavantageux comparé à ceux appliqués sur le PERP ou le contrat Madelin.

Il est également important de porter attention aux frais de transfert appliqués. En effet, si votre contrat PERP est ouvert depuis moins de 10 ans, alors les frais de transfert appliqués peuvent aller jusqu’à 5 % de l’épargne placée. À l’inverse, si votre contrat est ancien de plsu de 10 ans, les frais de transfert ne s’applique pas. De plus, lorsque le transfert a lieu dans le même établissement, il est possible que les frais soient offerts.

 

Pour choisir le meilleur contrat PER, nous mettons à votre disposition notre comparateur PER. Cet outil vous permettras de comparer les différentes caractéristiques des contrats PER présents sur le marché tels que leur frais, les modalités de versements, les conditions de sorties, …

Les supports du PER

L’épargne cumulée sur un contrat PER est par la suite placée sur les deux supports d’investissements suivants :

 

Les supports d’investissements du PER

 

  • Les supports en fonds euros
  • Les supports en unités de comptes

Sur le support en fond euros, l’épargne investie est en théorie garantie. Cependant, le contexte actuel (taux bas) fait que les assureuses ne peuvent garantir le capital qu’une fois les frais de gestion déduits. Ainsi, dans le cas ou la performance du fond en euros est inférieur aux frais de gestion appliqué, celle-ci deviendrait alors négative. Il est donc important de prendre connaissance des dernières performances du fonds en euros, ainsi que la nature de la garantie prévue par le contrat. Si la garantie est dite “brute”, cela signifie que le capital est garanti seulement une fois que les frais de gestion sont appliqués.

D’autre part, dans certains contrats, le fonds en euros n’est disponible que lorsque que l’épargnant réalise un investissement en unité de compte. En effet, il est possible qu’un assureur demande par exemple pour chaque versement un minimum de 40 % d’investissement en unités de compte. Dans ce cas, il faut vous assurer que votre profil d’épargnants et votre sensibilité au risque est en adéquation avec cette exigence.

Concernent les supports en unités de comptes, l’épargne investie n’est pas garantie. Les PER proposent diverses sortes d’unités de comptes tels que les SCI, les ETF, les OPCVM… Lorsque vous souscrivez à un contrat PER veiller à vérifier que la variété de supports en unités de comptes vous convient afin d’avoir la possibilité de diversifier votre épargne (secteur géographique, secteur d’activité, taille de l’entreprise…)

Les options de sortie en rente du PER

Quand vous arrivez à l’âge de la retraite, vous avez la possibilité de sortir votre épargne sous forme de rente viagère ou de capital. Il est important avant de souscrire à un contrat PER de porter attention aux différentes options de sorties en rente disponible sur votre contrat.

Le montant de la rente viagère versée à l’épargnant varie en fonction de son espérance de vie au moment de la retraite. En effet, plus votre espérance de vie est élevée et plus le montant versé sera faible, et ce, afin de faire durée votre épargne dans le temps. Dans le but de calculer votre espérance de vie, vous pouvez utiliser la “table de mortalité” de l’INSEE.

Dans tous les contrats PER la rente viagère simple et la rente viagère réversible sont proposées. Vous devrez porter davantage d’attention aux autres options en cas de sortie en rente tels que les options de dépendance, les rentes à annuités garanties… Ainsi, vous disposerez d’un plus large choix à la sortie de votre épargne.

 

Besoin de plus amples informations ? Nos conseillers se tiennent à votre disposition, contactez l’un d’entre eux via l’onglet “souscrire”.

 

infoloipacte.fr le comparateur PER épargne retraite
Les avantages de l’assurance-vie

L’assurance vie ! Placement préféré des Français !

Ce support d’investissement a dépassé la collecte nette de 8 milliards d’euros pour le premier trimestre 2022. Du jamais vu depuis 2011 !

Possibilité d’épargne, fiscalité réduite, préparation de projets, de retraite, etc. Ce contrat de capitalisation est cité à tous vents, mais qu’est-ce vraiment ? InfoLoiPacte a décidé de couvrir le sujet de l’assurance vie ainsi que tous ses avantages.

 

En quoi consiste l’assurance vie ?

Elle aide les particuliers et professionnels dans leurs souhaits d’épargner. Son adaptabilité fait d’elle un produit phare des placements financiers. Payer les études de vos enfants, leur transmettre un patrimoine, préparer un projet, votre retraite, etc. tout objectif, aussi divers qu’il soit, est envisageable avec elle.

L’assurance vie : c’est une enveloppe fiscale, oui ! Qui plus est avec de nombreux supports. Il existe deux types de contrat à ce jour :

  • Monosupport : fonds euros pour les plus réticents. Ce support permet au souscripteur un capital et un rendement garantis. Aucun risque de perte pour un investissement sécuritaire. Les fonds euros sont des fonds sécurisés qui ne génèrent aucun risque et une rentabilité limitée ; en d’autres termes, la rentabilité fixée avec l’assureur ni plus ni moins.
  • Multisupport : fonds, euros et unités de compte. Les unités de compte, eux, sont beaucoup plus intéressants à l’heure actuelle. Ils sont plus risqués, mais qui dit risque dit souvent performance. Leur potentiel de rémunération est donc plus élevé.

Le choix du support dépendra de plusieurs éléments, notamment de son profil de risque, de son âge, de ses objectifs. Cette étude doit être sérieusement menée par un spécialiste de la gestion de patrimoine afin de vous orienter le mieux possible dans vos placements financiers.

 

Les avantages de l’assurance-vie ?

  • Souplesse
  • Avantages fiscaux en cas de rachat
  • Transmission de capital hors succession
  • L’exonération des droits de succession grâce à l’abattement de 30 500€  sur les versements après 70 ans.

 

Souplesse

Une souplesse se fait remarquer avec l’assurance vie au niveau de vos versements. Concrètement, vous versez ce que vous voulez quand vous le souhaitez, permettant ainsi une capitalisation progressive, pratique non ?

Plusieurs modes de gestion possible avec l’assurance vie !

Les différents modes de gestion de l'assurance vie.
Les différents modes de gestion de l’assurance vie.

 

Pour résumer : avec la gestion libre, vous répartissez votre épargne comme bon vous semble, c’est vous qui gérez. La gestion par horizon permet à l’épargnant de répartir automatiquement ses versements entre différents supports tout en tenant compte de son objectif de durée et de son aversion au risque (profil dynamique, équilibré, prudent). La gestion sous mandat, quant à elle, est laissée aux mains d’un expert qui s’occupe de tout !

La souplesse de sortie de l’assurance vie se démarque également des autres contrats de placement.  En effet, vous pouvez débloquer vos placements lorsque vous le désirez.

Vos projets peuvent tout à fait être réalisés à tout moment. 2 demandes de rachat sont possibles :

  • Partiel : Vous récupérez comme son nom l’indique une partie de vos placements.
  • Total : L’intégralité peut être récupérée dans ce cas, mais attention ! Vous perdrez l’antériorité fiscale du contrat.

Au niveau des cas de sortie, vous avez :

  • Sortie en capital
  • Sortie en rentre viagère
  • Sortie en cas de décès (ce que l’on ne vous souhaite pas). Sachez tout de même que vos bénéficiaires se verront remettre le capital (ou la rente) dans ce cas.

 

Avantages fiscaux en cas de rachat

En cas de rachat et après abattement, seuls vos intérêts seront taxés.

Le rachat de son assurance vie est préférable à la suite de huit années de cotisation épargne.

Si le montant de vos avoirs est égal ou inférieur à 150 000€ :

  • Ils deviendront imposables par intégration dans l’IR ou par PFL (prélèvement forfaitaire libératoire) à hauteur de 7.5 % sur vos plus-values (suite à un abattement de 4 600€ pour une personne seule et 9 200€ pour un couple), ce qui ne se révèle pas négligeable entendons-le !

Si vos avoirs dépassent les 150 000€ :

  • Le PFL sera appliqué à hauteur de 12.8 %

Dans le cas d’un rachat avant 8 ans, les produits de l’épargne seront imposables au PFL au taux de 12.8 %

L’exonération de l’impôt sur les revenus intervient dans le cas d’un rachat avant 8 ans si le souscripteur ou son conjoint (ou pacs) :

  • Est licencié ;
  • En retraite anticipée ;
  • En invalidité (catégorie 2 ou 3), cette option est également valable pour les enfants du souscripteur ;
  • En liquidation judiciaire.

Les PS (prélèvements sociaux) à hauteur de 17.2 % sont toujours présents en cas de rachat. Pour du fond euros, le prélèvement se fait chaque année, pour les unités de compte, au moment des rachats.

Notre conseil ? Utilisez plutôt l’assurance-vie comme un placement à moyen-long terme !

 

Transmission de capital hors succession

Un des avantages de l’assurance vie réside dans sa non-fiscalité successorale pour les versements effectués :

  • Avant ses 70 ans et inférieur à 152 500 euros (tous contrats confondus). Vous pouvez désigner toutes personnes en tant que bénéficiaire : amis, enfants, neveux, association, etc.

Lorsque les contrats excédent 152 500€, une taxation de 20 % est prélevée (par bénéficiaire) après abattement de 152 500. Au-delà de 700 000€, le taux est de 31.25 % (l’abattement est le même que pour le cas précèdent).

  • Après ses 70 ans, si les contrats sont inférieurs à 30 500 euros. Quand la somme dépasse ce montant, la partie supérieure à 30 500 euros sera soumis aux droits de succession selon le degré de parenté entre le bénéficiaire et l’assuré (à la suite de l’avantage ci-dessous). Les intérêts ne s’avèrent pas imposables.

 

L’exonération des droits de succession grâce à l’abattement de 30 500€ sur les versements après 70 ans.

Pour les versements effectués après 70 ans avec une enveloppe supérieure à 30 500€, un abattement de même montant est prévu. Un barème de taxation sera ensuite applicable selon le barème en vigueur.

Si la part des primes est inférieure à 30 500€, l’exonération des droits de succession s’avère applicable.

 

L’assurance-vie, a-t-elle des inconvénients ?

Les fonds euros, pleinement présent dans le cas d’un contrat monosupport, ont connu une baisse continue depuis maintenant une dizaine d’années. Leurs taux varient selon les compagnies d’assurance, mais n’excèdent en général pas les 1.3 %.

C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons d’opter pour les unités de compte ainsi que la diversification via un type de contrat multisupport !

Les frais de gestion peuvent également être perçu comme un inconvénient. Ces frais sont bien entendu engendrés par l’organisme assureur, d’où l’importance de s’adresser au bon cabinet. Mais comment reconnaître un cabinet de gestion de patrimoine sérieux parmi tous les acteurs du marché ?  En se posant les questions suivantes : quel message renvoie-t-il ? Quelle est sa clientèle ? Quelle est son ancienneté sur le marché ? La crédibilité de ses partenaires ?

Vous avez aimé nos conseils ? Appréciez la manière dont nous expliquons clairement les termes quelques fois un peu complexes de l’assurance ?

Si oui, nous vous invitons à vous rapprocher de nos conseillers afin d’explorer plus en détail votre situation, vos contrats en cours. Nous vous aiderons à éclaircir certaines interrogations liées à vos placements.

 

Info Loi Pacte
error: Attention: Ce contenu est protégé!!