Assurance vie ou Plan Épargne Retraite ?

Les moyens mis en place pour épargner son argent sont nombreux. Depuis le 1er Octobre 2019, le PER fait de l’ombre aux autres systèmes d’épargne grâce à des avantages jamais proposés jusqu’à présent. Il y en a un parmi les autres qui s’oppose encore farouchement au PER : l’Assurance-vie, qui est à l’heure actuelle le placement préféré des français. La question que nous allons soulever aujourd’hui est : quelles sont les différences entre le PER et l’Assurance-vie et lequel choisir pour épargner sereinement ?

 

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

 

L’assurance-vie, c’est quoi ?

 

L’assurance-vie constitue le premier système d’épargne en France, les encours s’élèvent à 1.786 d’euros au 31 janvier 2021. Autant reconnaître que ce placement est le plus important sur le marché, mais il est aussi le plus ancien puisque l’idée est apparue au 17ème siècle et a évidemment connu des évolutions. Les objectifs étant toujours de créer un patrimoine, protéger ses proches et de se constituer un complément en prévision de la retraite.


Plan d’épargne retraite obligatoire : avantage fiscal et social

Le départ à la retraite est un évènement synonyme de baisse de niveau de vie. C'est pourquoi préparer et anticiper ...
Lire La Suite…

Réduire ses impôts : plutôt PER ou Assurance-vie ?

Alors que le second tour de la présidentielle approche à grand pas, le pouvoir d'achat reste la préoccupation majeure des ...
Lire La Suite…

 

L’assurance-vie se divise en trois contrats différents :

 

Organisation des différents contrats d'assurance-vie
Organisation des différents contrats d’assurance-vie

 

Cependant, les différences sont plus nombreuses qu’il n’y paraît. En effet, il faut prendre en compte divers éléments de différenciation :

 

Ce qui va déclencher la garantie :

 

  • Pour l’assurance en cas de vie : le fait que le titulaire du contrat soit encore en vie au terme fixé pour le contrat déclenche le versement des fonds épargnés sous forme de rente ou de capital.
  •  Pour l’assurance en cas de décès : le décès du titulaire enclenchera la garantie, c’est-à-dire que le souscripteur aura choisi qu’en cas de décès, un capital sera versé au bénéficiaire qu’il aura nommé à la signature du contrat.

 

L’objectif du contrat :

 

  • Pour l’assurance en cas de vie : le but du contrat est l’épargne qui sera valorisée grâce à un avantage fiscal au-delà de 8 ans.
  •  Pour l’assurance en cas de décès : le but de ce contrat est de mettre à l’abri une personne désignée par le souscripteur en cas de décès de ce dernier. Il s’agit donc d’une prévoyance et d’une préparation à la succession.
  •  Pour l’assurance vie mixte : les deux garanties précédentes sont présentes, ce qui rend ce contrat binaire car il a un objectif de prévoyance et un objectif d’épargne.

 

Le support du contrat :

 

  •  Monosupport : l’investissement repose sur des fonds en euros pour la sécurité.
  • Multi-supports : la combinaison de fonds en euros et de fonds en unités de compte pour allier sécurité et performances.

 

Pour résumer, l’assurance-vie se divise en deux objectifs : l’épargne et la prévoyance.

 

 

Quelles différences avec un PER ?

 

Le PER est entré en vigueur le 1er Octobre 2019 suite au vote de la loi PACTE dans le cadre de la réforme de la retraite. Il se divise en trois Plan d’épargne différents :

 

  • Le PER individuel qui vient remplacer le PERP et le contrat Madelin ;
  • Le PER d’entreprise collectif qui remplace le PERCO ;
  • Le PER d’entreprise obligatoire en remplacement de l’article 83.

 

 

Organisations des différents types de PER
Organisations des différents types de PER

 

 

Contrairement à une Assurance-Vie, le but du PER est de préparer sa retraite sereinement et ainsi s’assurer un niveau de vie confortable. Cependant il existe des similitudes entre ces deux systèmes d’épargne :

 

  • Des conditions de souples : peu importe l’âge ou la situation professionnelle (salarié ou non salarié), il est possible d’y ;
  • Des versements libres : il est possible de placer son argent avec des versements ponctuels ou avec des versements réguliers ;
  • Des conditions de sortie assez identiques : il est possible de débloquer son épargne sous forme de capital ou de rente, sachant que seul le PER peut offrir un mix des deux ;
  • Les bénéficiaires sont choisis librement.

 

 

Lequel des deux choisir ?

 

Le PER et l’Assurance-vie marchent avec de nombreuses similitudes, cependant ils ont des différences très marquées.

Le PER est un produit d’épargne au même titre que l’Assurance-vie mais axé principalement sur la préparation de la retraite. Le point fort du PER est l’avantage fiscal qu’il offre au souscripteur durant toute la période de constitution de l’épargne jusqu’à sa liquidation au moment du passage à la retraite.

L’Assurance-vie, quant à elle, est beaucoup plus flexible et donne davantage de liberté. En effet, il est possible de débloquer les fonds d’une assurance-vie à tout moment. En dehors de ça, lorsque les fonds sortent sous forme de rente ou de capital, il est possible de bénéficier d’avantages fiscaux si le contrat souscrit est en place depuis au moins huit ans.
Il faut donc choisir un système d’épargne qui correspondra à ses propres besoins.

 

 

En conclusion, le PER et l’Assurance-vie possèdent des points communs, mais il ne s’agit pas du tout du même système d’épargne et leurs différences sont très marquées. Il faut savoir que le PER offre des avantages à l’ouverture alors que l’Assurance-vie quant à elle offre des avantages fiscaux à la sortie. On peut donc parler de complémentarité entre ces deux systèmes d’épargne.

 

Quoi de mieux que se faire conseiller convenablement sur ses choix de ?
Nos équipes d’ingénieurs patrimoniaux sont disponibles au 01 71 19 96 36.