Le PER attire les trentenaires : explications

Entré sur le marché en octobre 2019 suite à la réforme de l’épargne retraite et du vote de la loi PACTE, le PER bat des records de souscription. Au cours de l’année 2021, 22 % des nouveaux épargnants titulaires d’un PER sont des trentenaires, ce qui est assez surprenant pour un contrat de retraite et en sachant qu’ils n’étaient que seulement 15 % en 2020. La première supposition quant à cette progression est le fait que le PER est un contrat très flexible et accessible.

 

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

En effet, on constate désormais que les trentenaires sont de plus en plus nombreux à investir sur un plan épargne retraite. On remarque ainsi que la tranches des 30 à 39 ans sont de plus en plus intéressées par ce contrat d’épargne retraite commercialisé depuis maintenant deux ans.

En étudiant certains statistiques, nous pouvons remarquer une hausse assez importante des trentenaires ayant souscrit un PER au cours de l’an passé. En effet, la tranche des 30-39 ans aurait souscrit plus d’un PER sur cinq en 2021 ! En suivant les mêmes statistiques, cette partie de la population se limitait à 15% un an auparavant, en 2021.

On peut alors ajouter à cette belle progression celle de ceux que l’on appelle « néo-souscripteurs » dont la moyenne d’âge est inférieure à 30 ans, encore en minorité au sein de la population possédant d’un plan d’épargne retraite, mais cette minorité parvient petit à petit à prendre de sa place. On peut constater que cette minorité est passée de 4% des primo-adhérents en 2020 à 7% en 2021.


Loi Pacte : Qu’est-ce que le nouveau Plan d’Epargne Retraite ?

Durant le mois d’août des changements sont venus modifier la législation de la loi Pacte. De ces changements le PER ...
Lire La Suite…

Basculer d’un ancien contrat retraite vers un PER, comment faire ?

Le Plan épargne retraite a été mis à disposition des Français en 2019 suite au vote de la loi PACTE ...
Lire La Suite…

Ainsi, on recense 29% des nouveaux souscripteurs âgés de moins de 40 ans en 2021, autrement dit dix points de plus par rapport à 2020. Par conséquent, l’encours moyen sur les contrats plan épargne retraite aura en même temps subit une chute de ​​7.400 à 4.700 euros, en notant que ces populations ne disposent généralement que de moyens financiers plus limités.

 

Les contrats sont nombreux et variables, pour les découvrir, vous pouvez utiliser notre PER.

 

Des pour les jeunes

On peut affirmer sans problème que le succès du PER auprès des jeunes peut être justifié par plusieurs explications. Tout d’abord, la fiscalité : les versements volontaires effectués sur le contrat font l’objet d’une déduction du revenu imposable. Cette possibilité est particulièrement intéressante du côté financier, pour les salariés faisant partie d’une catégorie dont la tranche marginale d’imposition se trouve supérieure ou bien égale à 30 %.

Le capital investi sur le contrat Plan épargne retraite se retrouve soumis à une imposition, mais uniquement lors du rachat de l’épargne, formulé autrement, lorsque le départ à la retraite arrive, ou alors avant, si le conjoint venait à décéder ou à se retrouver en invalidité par exemple.

Il est important de savoir que le PER bénéficie du soutien de l’État. En effet, ce dernier met tout en œuvre pour lui donner davantage de visibilité et surtout le rendre de plus en plus accessible pour l’ensemble des travailleurs.

Une autre raison qui a pu pousser plutôt les trentenaires à souscrire à un contrat tel que le PER : les crises économiques qui se succèdent. Cette situation a pu faire prendre conscience aux jeunes actifs que préparer sa retraite et son avenir est nécessaire !

Donc, l’instabilité économique du pays pousse les actifs à anticiper ces évènements afin de limiter les dégâts. C’est pourquoi les trentenaires, de plus en plus inquiets et soucieux vis-à-vis de leur avenir vont privilégier des produits d’épargne ayant pour but de leur apporter un complément de revenus une fois à la retraite.

 

Des conditions de sortie moins rigides

La puissante influence du PER auprès des jeunes peut également s’expliquer par les conditions de sortie qui se trouvent être plus souples et surtout plus simple du produit. Auparavant, les plans d’épargne comme que le PERP et contrat Madelin imposaient uniquement une sortie en rente. Les épargnants se retrouvaient alors dans la crainte de ne pas pouvoir récupérer l’intégralité de leur capital une fois à la retraite.

Or, ce nouveau contrat d’épargne mis en place par la loi Pacte abolie cette obligation. Les détenteurs de plan épargne retraite peuvent choisir entre une sortie en rente, et racheter en une fois tout le capital et les produits de l’épargne.

Pour conclure, l’argent qui aura été disposé sur le PER peut être liquidé en cas d’invalidité, de fin de droits à l’allocation chômage ou de surendettement, mais aussi dans le cas d’un financement pour l’acquisition de sa .

Le Plan épargne retraite est donc, de ce fait, un produit plus flexible et moins stressant pour les épargnants. Ce sont ces deux qualités qui séduisent les jeunes.

En sachant que :

  • Les moins de 30 représentent en 2021 7 % des primo-accédants au plan épargne retraite. Autre donnée intéressante :

 

Les chiffres à retenir.
Les chiffres à retenir.

 

    • 29 % des souscripteurs sont âgés de moins de 40 ans.
    • Les épargnants trentenaires ont ouvert plus d’un cinquième (22 %) des plans épargne retraite depuis le début de l’année.
    • Ce chiffre est en hausse de 7 % en un an.

 

Vous envisagez de souscrire à un contrat PER ? Nos conseillers sont à votre disposition pour répondre à vos questions. Vous pouvez les contacter via l’onglet “souscrire” dans le menu, vous serez recontacté rapidement afin de définir le contrat le plus adapté à votre situation.