Pourquoi est-il important d’ouvrir un PER en 2022 ?

Il est difficile de savoir ce que le système de retraite nous réserve. D’ailleurs, avec l’arrivée de la COVID-19, les dépenses des ménages français ne cessent d’augmenter. Ainsi, il est judicieux de préparer sa retraite pour faire face aux éventualités en constituant un revenu complémentaire afin de pouvoir profiter sereinement de sa retraite. Des outils tels que le PER seront utiles pour commencer à épargner tôt.

 

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Un système de retraite défaillant…

Par le principe de répartition, le système français de retraite actuel présente des défaillances et, se résulte, d’une baisse des pensions pour les prochains retraités. En effet, le conseil d’orientation des retraites (C.O.R), a présenté des résultats alarmants pour cette année. Et pour cause, la part des cotisants baisse progressivement (trois actifs pour un retraité en 1970 contre 1.5 pour un aujourd’hui).

À cela, s’ajoute :

  • Une augmentation de l’espérance de vie, une hausse de la durée moyenne du temps passé en retraite (environ trois mois de plus chaque année).
  • Un déficit croissant de 165 milliards d’euros en 2022, un financement de la retraite qui devient de plus en plus coûteux (14 % du PIB).
  • Un affaiblissement des pensions nettes des retraités.

Le conseil des orientations de la retraite prévoit un déficit des retraites supérieur à 25 milliards d’euros et une dégradation du niveau de vie de ces derniers notamment dû à la crise.


Le transfert d’une Assurance Vie vers un PER Individuel (PERIN)

Le plan épargne retraite ou PER est une solution retraite mise à disposition des Français depuis le 1er octobre 2019 ...
Lire La Suite…

Quelles sont les caractéristiques du PER Obligatoire ?

Qu'est-ce que le PER Obligatoire ? Le PER obligatoire est le troisième produit au sein du plan épargne retraite et ...
Lire La Suite…

En 2019, le gouvernent a présenté les résultats du sondage réalisé par la rédaction. Plus de 9 français sur 10 se sentent préoccupés par rapport à l’avenir du système de retraite. Une préoccupation liée à plusieurs facteurs :

  • Une inquiétude générale causée par les perspectives économiques de l’état
  • Une prévision des difficultés personnelles une fois arrivées à la retraite. Approximativement 70 % des actifs prévoient une dégradation du niveau de vie une fois arrivé à la retraite et un Français sur deux estime que le niveau de vie est de moins bonne qualité par rapport au reste de la population.
  • Une préoccupation pour l’avenir. Trois Français sur dix se disent inquiets pour leurs enfants et les générations futures.

 

Impacté par la crise de la COVID-19

Dans ce premier bilan réalisé par le COR, la crise sanitaire a considérablement impacté le niveau des ressources du système des retraites. Effectivement, le report des cotisations sociales accessible aux entreprises, et ce, jusqu’à deux ans, a donné lieu à une perte de plus de six milliards d’euros pour la retraite.

De plus, la COVID-19 a donné lieu à une surmortalité de la population française observé en mars et en avril 2020. L’INSEE relève approximativement 21 000 décès pour les prestataires pour les droits propres et 6 000 décès pour les droits dérivés. Ces décès donnent lieu à une baisse des prestations de retraite de 10 milliards d’euros en 2021. Au vu de ces dernières statistiques, des hypothèses surgissent sur les prestations et pensions de réversion.

Autre faiblesse du système de retraite français. La précarité et la baisse de la qualité du niveau de vie des retraités ont impacté la note d’indicateur de bonheur. La France est à la 37e place sur le classement chômage. Cela est dû à l’augmentation de la part de chômage lors de la crise sanitaire. En effet, ce phénomène a entraîné une baisse des cotisations retraites contrairement à d’autres états qui s’en sont mieux sorti par le biais de système de capitalisation.

 

 

COVID 19, Système de retraite, PER
Conséquences de la COVID-19 sur le système de retraite en 2020

 

Faut-il épargner pour la retraite ?

Qu’on soit “Millénial”, cadre, fonctionnaire ou ouvrier dans la quarantaine, travailleur indépendant. Notre carrière professionnelle se terminera certainement par la retraite. Les Français prennent de plus en plus conscience de l’importance d’épargner pour établir une retraite complémentaire.

Afin de financer une retraite d’une dizaine d’années, cela constitue un investissement financier non négligeable. Pour exemple, pour qu’un citoyen français parte en retraite à 63 ans, il faudra qu’il épargne 5 % de sa paie, avec un retour de 2 % par an, pour pouvoir espérer conserver l’intégralité de son salaire à la en retraite. Le niveau de rendement que les livrets d’épargne sont loin d’atteindre et dont les Français ont eu beaucoup recours durant l’épidémie.

Pour profiter pleinement de sa retraite de manière confortable, miser sur la qualité et épargner beaucoup ne suffit pas. Il faut miser sur la longévité, en épargnant longtemps, en optant pour des supports d’investissement actif et envisager un risque de perte en capital grâce à des produits d’épargne.

 

Le fonctionnement PER

Le PER est un moyen sûr dédié à la retraite et accompagne ses clients tout au long de leur carrière. Grâce à ce plan d’épargne, il est possible :

  • De bénéficier d’une fiscalité avantageuse, notamment pour les TMI supérieure à 30 %.
  • D’avoir la possibilité de choisir les conditions de sortie d’épargne.
  • La possibilité d’économiser et d’investir pour les enfants, car le capital est bloqué jusqu’à la retraite.
  • Une protection pour les conjoints si un décès intervient. Ce dernier peut récupérer le capital sur le plan épargne.
  • Une gestion flexible.

 

Nous avons écrit, il y a quelques jours, un article sur les avantages du PER, les sept bonnes raisons d’y souscrire. Vous pouvez le consulter dès maintenant pour en apprendre plus.