La gestion sous mandat : qu’est-ce que c’est ?

La gestion sous mandat est un mode de gestion choisit par l’épargnant. Elle permet à ce dernier de laisser un gestionnaire, dont c’est le métier, se charger du choix des différents supports d’investissement tout au long de la période d’épargne. Le gestionnaire se charge alors de l’investissement de l’épargne de son client et de son suivi dans le temps.

Aujourd’hui, ce sont les contrats multisupports qui offrent la possibilité aux épargnants d’investir (sur le long terme) sur des contrats tels que l’ en allant plus loin que le fonds euros et avec un plus grand choix en termes de placements sur les unités de compte.

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Ces supports sont caractérisés par leur recherche de performances sur les marchés économiques et financiers, ainsi que sur le marché immobilier. Néanmoins, il y a toujours un risque de perte en capital qui plane au-dessus d’eux.

Cette prise de risque financier se révèle être assez délicate. Un assuré lambda qui n’aurait pas l’expérience des marchés financiers et qui ne les analyserait pas de manière régulière pourrait se retrouver dans une situation assez inconfortable.

C’est dans cette idée que la gestion sous mandat intervient pour apporter des solutions adaptées et ainsi permettre aux épargnants de laisser à des professionnels qui placeront intelligemment leur capital sur les différents supports.


Complémentarité du PER et de l’assurance vie : une épargne intelligente

Votre retraite vous préoccupe ? Vous avez raison, car lorsque vous cesserez votre activité, vos revenus seront affectés par une ...
Lire La Suite…

Comprendre le fonctionnement du PER obligatoire

Le 11 avril prochain, cela fera trois années que la loi PACTE est entrée en vigueur dans le but de ...
Lire La Suite…

Dans le cadre d’un contrat PER, il est important d’analyser les modes de gestion existant. C’est pourquoi nous vous invitons

 

Le fonctionnement de la gestion sous mandat

Lorsqu’il souscrit un contrat d’épargne comme l’assurance vie ou le plan épargne retraite (PER), l’épargnant a le choix entre plusieurs modes de gestion.

Dans le cas d’une gestion libre, l’épargnant prend seul les décisions concernant les supports d’investissement sur lesquels il souhaite placer son épargne. S’il ne souhaite pas s’occuper de prendre ces décisions, il peut alors décider de profiter d’une gestion sous mandat.

On dit estime que dans ce cas, l’épargnant “donne mandat” à un gestionnaire afin que ce dernier s’occupe, en son nom et sans consultation préalable et en conformité avec le profil de gestion qu’il aura choisi. On entend par là la sélection des supports d’investissement inclus dans le contrat sur lesquels seront effectués les ainsi que la modification de la répartition entre les supports d’investissement disponibles.

Le mandat donne la possibilité au gestionnaire de mettre en place la sélection initiale de l’ensemble des supports d’investissement dans une liste figurant dans le contrat et en suivant correctement le profil qu’aura choisi l’investisseur au niveau du mandat d’arbitrage. Le rôle du gestionnaire est donc de définir les meilleurs produits d’épargne pour son client, de les combiner afin de constituer un capital suffisamment diversifié.

À la suite de ces opérations, le gestionnaire se chargera de procéder au suivi régulier de l’évolution du capital et des supports sur le long terme en fonction de la santé économique et financière qui règne. Il se charge des ordres d’achat et/ou de vente, c’est-à-dire des arbitrages (cas de l’assurance vie).

Dans le cadre de cette gestion, le gestionnaire ne consulte pas l’épargnant avant de procéder aux opérations.

Néanmoins, la gestion sous mandat reste encadrée : l’épargnant définit un profil de risque en lien avec les objectifs financiers qu’il se fixe ainsi que son exposition aux risques de perte en capital lorsqu’il doit choisir le mode de gestion. Quand nous analysons les différents contrats du marché, on note généralement trois niveaux de risque :

 

Les trois profils de risque.
Les trois profils de risque.

 

On compte donc le profil modéré, le profil dynamique et le profil équilibré.
Il faut dépendant rester vigilent, car plus le profil choisi est risqué, plus la part d’unités de compte, plus précisément les fonds investis en actions, est élevée face à celle du fond euros qui sera restreinte.

 

À qui est adressé la gestion sous mandat ?

Il faut savoir que ce mode de gestion décharge complétement les souscripteurs qui le choisissent. Ces derniers ne souhaitent tout simplement pas s’occuper de gérer leur contrat, il ‘agit souvent de travailleurs ayant des revenus déjà assez conséquents pour payer un gestionnaire. Leur but étant de garder tout de même un capital performant et avec des rendements attractifs.

De plus, la gestion sous mandat est un mode de gestion qui évite de prendre des décisions sur un coup de tête en suivant l’évolution du marché. Il s’agit donc d’une sécurité.

 

Les contraintes de la gestion sous mandat

Les différents contrats sur le marché fixent leur propre montant minimum au niveau de ce mode de gestion. À l’origine, il s’agit d’un mode exclusivement réservé à des clients “patrimoniaux” dont les ressources étaient de plusieurs milliers d’euros. Cependant, avec l’arrivée des contrats Internet, le mode de gestion sous mandat s’est démocratisé et est maintenant accessible à tous.

De manière générale, les frais de gestion sous mandat sont plus importants que dans le cas d’une gestion libre. En effet, des frais additionnels sont à prévoir, d’autant plus que ceux-ci peuvent être victimes de certaines variations importantes ou non. Ces variations sont de ce fait plus ou moins importantes selon les banques et les assurances et peuvent être appliqué aux unités de compte seulement ou sur la totalité du capital.

 

Pour conclure, il faut garder en tête que lorsqu’il y a une recherche de performance, cette dernière est toujours face à une certaine prise de risque financière. En effet, à l’inverse d’un effectué uniquement sur les fonds euros de base, quand il s’agit d’un contrat avec un mode de gestion sous mandat, le capital n’est pas garanti et peut ainsi perdre en termes de performance selon le marché.

La gestion sous mandat est de ce fait une solution sur le moyen et/ou le long terme.

 

Si vous avez des questions concernant les modes de gestion sur les contrats comme le PER, vous pouvez prendre contact avec l’un de nos conseillers vis l’onglet “souscrire”. Nous vous recontacterons rapidement afin de répondre à vos questions.