Quel est l’intérêt d’ouvrir un PER ? On vous dit tout !

Avant 2019, le système de retraite français s’articulait autour de trois contrats différents : le PERP, le contrat Madelin et l’article 83 dans les . En avril 2019, le vote de la loi PACTE visant à booster le financement ainsi que le développement des entreprises françaises. Cette loi a donc entraîné un changement important au niveau des retraites et a engendré la création du Plan Épargne Retraite (PER).

Commercialisé depuis le 1er octobre 2019, le PER a pour objectif de simplifier le système d’épargne retraite, que ce soit pour la gestion ou pour le confort des actifs. Cependant, bien qu’il s’agisse d’un contrat destiné à faciliter la vie des actifs, il est important de s’y intéresser pour le comprendre et ainsi l’appréhender sereinement.

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

 

Comment fonctionne le nouveau Plan Épargne Retraite de la loi PACTE

Le Plan Épargne Retraite s’articule autour de trois catégories : le PER individuel (PERin), le PER collectif (PERcol) et le PER obligatoire (PERo).

Le premier est assimilé à l’ancien PERP (Plan Épargne Retraite Populaire) et au contrat Madelin, le deuxième à l’ancien PERCO (Plan Épargne pour la Retraite Collectif) et enfin le dernier est assimilé à l’ancien article 83 dans les entreprises.


Qu’est-ce que le PER Bancaire

La loi PACTE a commercialisé en octobre 2019 de nouvelles solutions d’épargne destinée à la préparation de votre retraite : ...
Lire La Suite…

L’intérêt d’ouvrir un PER à ses enfants

La loi PACTE votée en 2019 concernant la réforme du système des retraites en France a engendré la création du ...
Lire La Suite…

Les trois catégories que nous venons de citer sont ensuite découpées en compartiments destinés à faire la distinction entre les différents types de versements. Ces versements peuvent être volontaires et en provenance du souscripteur (de l’épargnant) ou bien en provenance de l’entreprise ou des . Par la suite, les compartiments permettront de déterminer la fiscalité qui s’appliquera à la sortie du Plan Épargne Retraite.

À noter : l’ensemble des PER sont ouvert en comprenant ces trois compartiments et le souscripteur n’a aucun choix à effectuer. 

 

Depuis plus de deux ans, beaucoup de contrats PER se trouvent sur le marché, pour les comparer vous pouvez utiliser notre comparateur PER.

Qui peut investir sur un PER ?

Le Plan Épargne Retraite est un contrat d’épargne axé sur la retraite. Il s’adresse à l’ensemble des actifs français, ne demande pas de conditions particulières :

 

L’accessibilité du Plan épargne Retraite.

 

  • Pas de condition d’âge (accessible dès 18 ans), les parents peuvent même ouvrir un PER au nom de leur(s) enfant(s) ;
  • Pas de condition de revenus ;
  • Pas de condition de situation professionnelle (les demandeurs d’emploi peuvent y ).

 

Comment s’organise la hiérarchisation fiscale et quel sont les plafonds de versements ?

 

En analysant le PER obligatoire (PERo), les sommes épargnées bénéficient d’une exonération en respectant la limite de 16% du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS).

Pour le PER Collectif, on compte deux catégories de versements :

  • La première représente les sommes issues de l’intéressement, de la participation aux bénéfices, ou encore de l’abondement de l’employeur. Mais cela peut aussi provenir des droits misés sur un compte épargne temps en comptant un minimum de 10 jours de repos non utilisés. Dans ce cadre, la fiscalité s’articule par la déduction des sommes dans une limite de 8% du salaire brut, avec des prélèvements sociaux à hauteur de 9,7% pour l’épargnant. Et pour l’entreprise, les versements sont exonérés de cotisations sociales et déductibles du résultat de la société.
  • La seconde s’appuie sur l’abondement et sur le versement initial et périodique de l’employeur. Dans ce cas, le titulaire du contrat est exonéré d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales, mais soumis à des prélèvements sociaux à hauteur de 9,7%  lors du versement. Pour l’entreprise, le versement peut être déduit du résultat (d’un point de vue fiscal), on note une exonération des cotisations sociales et enfin une affiliation au forfait social.

Dans le cas du PER individuel (PERin), lorsque le titulaire du plan effectue des versements volontaires, ces derniers sont déductibles, dans une limite de 10%, du salaire net soumis à l’impôt de l’année N-1. Si le souscripteur détient très peu, voire aucun revenu, un minimum de 10% du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale est retenu.

À noter : dans le cas des travailleurs indépendants, ces derniers ont la possibilité de verser 10% de leur revenus d’activité ou 10% du PASS auxquels s’ajoutent une majoration de 15% pour bénéficier de cette même fiscalité. 

 

Pour analyser les Plans Épargne Retraite sur le marché et déterminer les solutions qui vous correspondent, vous pouvez utiliser notre comparateur PER.

 

Le PER uniquement pour la retraite ?

L’un des avantages du nouveau PER, c’est la possibilité d’une sortie anticipée de l’épargne, en dehors des cas de force majeure, durant la phase de constitution pour financer l’acquisition d’un bien immobilier.

Cependant, il faut appréhender cela avec précaution, car le montant total du capital versé sera soumis à l’impôt sur le revenu tandis que les intérêts seront fiscalisés selon le Prélèvement forfaitaire Unique de 30%.

En conclusion, vous aurez compris que le PER est un contrat aux multiples facettes, mais également aux multiples avantages qui permet de se constituer une épargne tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. De plus, le PER est intéressant si vous recherchez un financement afin d’acquérir votre résidence principale !

 

Vous avez des questions encore en suspens ? Vous avez pensé à souscrire à un PER mais certains points manquent de clarté ? Nous vous invitons dès maintenant à prendre contact avec l’un de nos conseillers via l’onglet “souscrire”. Nous reviendrons vers, vous rapidement dans le but de faire un audit de votre situation et ainsi vous proposer les meilleures solutions pour votre épargne.