Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.

Le PER et l’Assurance-Vie, deux contrats complémentaires pour préparer votre retraite.

Le PER et l’Assurance-Vie, deux contrats complémentaires pour préparer votre retraite.

Arrivée à la retraite vous allez connaitre une baisse de votre niveau de vie. Il est important de l’anticiper et de souscrire à un contrat d’épargne afin de vous constituer un revenu supplémentaire pour votre retraite.

Vous pouvez souscrire à un contrat d’assurance-vie qui est le « couteau suisse » de l’épargne, mais qu’en est-il du Plan Épargne Retraite (PER) ?
Cette solution retraite qui est utilisée de plus en plus par les Français est-elle intéressante ?

 

Le Plan Épargne Retraite (PER) : Explications.

Le PER (Plan Épargne Retraite) est un produit axé sur la retraite mis en place afin de remplacer les anciens contrats retraite depuis le 1er octobre 2019. II permet en contrepartie de versements effectués tout au long de votre vie, de récupérer, lors de votre retraite, l’épargne cumulée.

Le PER se décompose sous 3 formes.


Epargne retraite : la loi sur la déshérence est adoptée – L'Argus de l'Assurance

Epargne retraite : la loi sur la déshérence est adoptée L'Argus de l'Assurance ... www.argusdelassurance.com Lire l'article d'origine ...
Lire La Suite…

Indépendant : votre caisse de retraite vous aide

Impactés par le coronavirus, de nombreux professionnels de la santé, libéraux ou encore chef d’entreprises vont pouvoir bénéficier d’aides des ...
Lire La Suite…

PER Individuel (PERIN)

À destination de tous, le PER Individuel ou PERIN défini cependant dans certains contrats une limite d’âge. En effet, il s’adresse tant aux salariés qu’aux travailleurs non-salariés, qu’aux fonctionnaires… Cette solution permet à l’épargnant de réaliser des versements récurrents ou non durant toute la phase de l’épargne.

PER d’entreprise

a) Le PER d’entreprise collectif (PERECO)

Le PER d’entreprise collectif ou PERECO est accessible à tous les salariés de l’entreprise, dans la limite qu’ils aient au minimum une ancienneté de 3 mois au sein de la société.

b) Le PER d’entreprise obligatoire (PERO)

Le PER d’entreprise obligatoire ou PERO est adressé à tous les salariés de l’entreprise ou à une catégorie d’employés (cadres/non cadres, rémunération…).
Si vous souhaitez en apprendre davantage sur ces 3 types de PER n’hésitez pas à consulter nos articles traitant de leur fonctionnement.

 

Le « plus » du Plan Épargne Retraite (PER).

Avec le PER vos versements sont déduits de votre revenu imposable. Le plafond de déduction est variable :

  • Pour les salariés : le plafond de déduction pour l’année 2021 est de 10% de vos revenus professionnels déclarés en 2020 (N-1) dans la limite de 32 909 euros en 2021.
  • Pour les travailleurs non-salariés : le plafond de déduction est fixé à 10% du bénéfice imposable (maximum 32 909 euros). On y ajoute 15% du bénéfice imposable (entre 1 et 8 PASS de l’année = 41 193 euros.)
    Avec le PER vous avez le choix : vous pouvez choisir de déduire vos versements à l’entrée ou de ne pas bénéficier de la déductibilité des versements à l’entrée, dans ce cas la fiscalité à la sortie sera la même que celle de l’assurance-vie.

 

Le « plus » de l’Assurance-Vie.

Avec l’assurance-vie l’épargnant peut disposer de l’épargne cumulée dès qu’il le souhaite.

Néanmoins, le rachat de votre assurance-vie est plus bénéfique après 8 ans.

  • En effet, en cas de rachat avant 8 ans l’imposition des plus-values sera de 30% (dont 12.8% d’impôt sur le revenu et 17.2% de prélèvement sociaux).
  • Pour un rachat après 8 ans l’imposition sera moins forte. En effet, si votre épargne est inférieure ou égale à 150 000 euros votre plus-value sera imposée à 7.2% après un abattement annuel de 4 600 euros pour une personne célibataire et de 9 200 euros pour un couple. Dans le cas où votre épargne est supérieure à 150 000 euros elle sera soumise au prélèvement forfaitaire unique (PFU) qui est composée de 12.8 % d’impôt sur le revenu et de 17.2% de prélèvement sociaux.

 

Les similitudes du PER et de l’assurance-vie.

 

Les modes de gestion proposées.

Ces différentes solutions disposent des 3 mêmes modes de gestion :

Différents modes de gestion

Différents modes de gestion

 

  • La gestion libre : elle est destinée à l’épargnant qui souhaite gérer lui-même la répartition de son épargne.
  • La gestion par horizon : elle est à destination de l’épargnant qui souhaite répartir automatiquement ses versements sur les différents supports. La répartition sera faite en fonction de l’âge du souscripteur et de la date de son départ à la retraite.
    Afin de gérer au mieux la répartition de l’épargne il faut définir le profil d’épargnant du souscripteur entre les profils prudent, équilibré ou dynamique.
    Les profils d’épargnant sont déterminés en fonction de votre sensibilité aux risques :
    En profil prudent : 60 % en fonds euros et 40 % en unités de compte.
    En profil équilibré : 40 % en fonds euros et 60 % en unités de compte.
    En profil dynamique : 20 % en fonds euros et 80 % en unités de compte.
  • La gestion pilotée : elle sera adaptée à l’épargnant qui souhaite confier la répartition de son épargne à un expert.

 

La fiscalité à la sortie.

 

En capital : 

L’assurance-vie et le PER permettent tous les deux une sortie de votre épargne en capital.

Pour le PER, les versements sont soumis à l’impôt sur le revenu et les intérêts au PFU (30%).

Concernant l’assurance-vie, nous avons abordé sa fiscalité précédemment, merci de vous référencer à la partie « La valeur ajoutée de l’Assurance-Vie ».

 

Sous forme de rente viagère :

En ce qui concerne la sortie sous forme de rente viagère, on note cependant une différence entre les deux produits d’épargne.

Pour le PER on parle d’une rente viagère à titre gratuit. Celle-ci est soumise à l’impôt sur le revenu, avec un rabais de 10%. Aussi elle est asservie aux prélèvements sociaux à hauteur de 9,1%.

Pour l’assurance-vie on parle d’une rente viagère à titre onéreux. Il faut savoir qu’une seule fraction sera imposable, celle-ci est variable. En effet, elle diffère selon l’âge du rentier à la date du premier versement effectué :

  • 70% : moins de 50 ans
  • 50% : de 50 à 59 ans
  • 40% : de 60 à 69 ans
  • 30% : plus de 69 ans

 

Le PER et l’Assurance-Vie : La récupération de l’épargne.

 

Le PER

Concernant le PER, étant un produit dédié à la préparation de votre retraite votre épargne est bloquée jusqu’à l’âge de la retraite (62 ans).

Vous pouvez néanmoins récupérer votre épargne avant la retraite. Il existe des conditions de déblocage anticipé lors de situations de force majeure :

  • le décès du partenaire de pacs ou du conjoint
  • un surendettement,
  • une invalidité de 2ᵉ ou 3ᵉ catégorie de l’assuré, d’un enfant ou du conjoint,
  • la cessation de votre activité suite l’expiration de vos droits au chômage ou à un jugement de liquidation.

De plus, pour l’achat d’une résidence principale vous pouvez récupérer votre épargne cumulée.

 

L’assurance-vie

Avec l’assurance-vie vous pouvez récupérer votre épargne quand vous le souhaitez, en effet étant un produit d’épargne dédié à différents projets l’épargne n’est pas bloquée.

 

Le PER et l’assurance-vie : des contrats d’épargne complémentaire.

Ces deux solutions d’épargne sont complémentaires dans le cas où vous désireriez vous constituer un revenu supplémentaire pour votre retraite.

En effet, avec le PER vous bénéficiez d’un avantage au moment de la création de votre épargne. Complémentairement, avec l’assurance-vie vous posséder un avantage à la sortie.

De plus, la combinaison de ces deux solutions d’épargne vous permet de cumuler leurs divers avantages.

Info Loi Pacte
close-image