Quand faut-il songer à une solution d’épargne retraite ?

La retraite est un sujet récurrent en France. En effet, de nombreuses réformes ont lieu pour améliorer l’équilibre entre les citoyens, actifs ou retraité. Cependant, beaucoup de travailleurs Français sont soucieux de leur avenir à cause de la grande perte de revenus à laquelle ils devront faire face dans les prochaines années et surtout une fois qu’ils seront à la retraite.

Malgré cette attitude soucieuse, la plupart des travailleurs et actifs en France ne s’y prennent pas au bon moment pour commencer à épargner et préparer leur retraite. Nous allons tenter de comprendre comment et notamment à partir de quel moment il faut s’y prendre pour ouvrir un Plan épargne retraite.

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

 

Par où passer pour souscrire à un PER ?

 

Les acteurs qui proposent le PER.
Les acteurs qui proposent le PER.

 


L’épargne salariale : les frais qui s’appliquent

Comme les autres produits financiers, le PEE et le PER Collectif incluent les frais. Certains sont payés par l'employeur, d'autres ...
Lire La Suite…

Qu’est-ce que le PER “Entreprise”

Le PER Entreprises (Article 83) est un produit d’épargne à long terme. Ce dernier est proposé à l’intégralité ou à ...
Lire La Suite…

Le Plan épargne retraite est un produit d’épargne retraite proposé par différents acteurs :

  • Assureurs ;
  • Mutuelles ;
  • Établissements de prévoyance ;
  • Établissements bancaires ;
  • Gestionnaires d’actifs ;
  • Conseiller patrimonial.

Avant d’ouvrir un Plan épargne retraite chez l’un de ces organismes, il est préférable de prendre le temps de comparer les différentes offres du marché et les prestations intégrées dans le contrat. Afin de procéder à cette comparaison, vous pouvez utiliser notre comparateur PER.

 

Pour qui le PER est-il accessible ?

Le PER est ouvert à tous : salarié, indépendant, chef d’entreprise, TNS (Travailleur non salarié), en recherche d’emploi ou autre.

Le PER est un contrat retraite avantageux, surtout pour les contribuables soumis à une imposition plus importante. C’est-à-dire appartement aux tranches marginales d’imposition supérieures à 30 %. Ce contrat est intéressant pour eux, car les versements volontaires effectués sur le PER sont déductibles du .

À la clause du contrat et donc au moment de la liquidation du PER, le capital sortant et/ou la rente seront soumis à un impôt au même titre que celui des . Cela correspond au barème de l’impôt sur le revenu auquel s’ajoutent des prélèvements sociaux, ceci après un abattement égal à 10% du PASS (Plafond de la Sécurité Sociale).

Afin d’obtenir une optimisation efficace concernant la fiscalité du PER en phase d’épargne, il serait idéal de bénéficier de revenus moins importants à la retraite, tout en étant soumis à des impôts élevés durant le cours de la vie active) et par conséquent changer de tranche d’imposition en passant à celle(s) inférieure(s).

On peut également noter que les professions libérales sont très concernées par les PER et qu’elles peuvent y trouver facilement leur compte en tirant un bon profit de ce contrat.

 

Y a-t-il un âge précis pour ouvrir un PER ?

Tout d’abord, il faut garder en tête que n’importe quelle personne âgée de 18 à 68 ans a la possibilité et le droit d’ouvrir un PER, quel que soit son statut professionnel ou ses revenus comme vu précédemment. Cependant, il est tout de même important de savoir que certaines périodes de la vie sont plus propices que d’autres à l’ouverture d’un PER ;

Imaginons que quelqu’un décide d’ouvrir un Plan épargne retraite individuel vers 18 ans, alors qu’on manque, la plupart du temps, de stabilité financière, cela n’apporte pas de réel intérêt. Cela impliquer que les versements seront sûrement faibles et bien trop espacés dans le temps en sachant que des frais sont à assurer autour du contrat. On estimera donc que cette situation ne sera pas optimale d’un point de vue financier.

Dans le cas d’un retraité, celui-ci peut ouvrir un PER, cependant il y aura un fort manque d’intérêt dans le sens ou ce type de contrat est mis en place afin de préparer la retraite. On peut alors estimer qu’il sera trop tard pour épargner et profiter de son épargne. De plus, il faut garder à l’esprit que les établissements sont assez peu nombreux à accepter de procéder à l’ouverture d’un PER une fois l’âge de la retraite révolu.

On peut ainsi en conclure que l’âge le plus opportun pour procéder à l’ouverture d’un contrat retraite PER est situé vers 40 ans. En effet, vers cet âge, on peut estimer que l’individu est dans une forme de stabilité professionnelle et financière, probablement propriétaire de sa résidence principale et se situant à une vingtaine d’année de la retraite. Il s’agit de ce fait du meilleur moment pour commencer à préparer sa retraite.

 

Si vous envisagez d’ouvrir un PER, nous nous invitons à contacter l’un de nos conseillers en cliquant sur l’onglet “souscrire”. Vous serez recontacter au plus vite afin de découvrir les contrats les plus adaptés à votre situation et ainsi pérenniser votre avenir.