Qu’est-ce que le PERCO ?

Le PERCO, Plan d’épargne pour la retraite collectif, est un produit d’épargne d’entreprise. Ce dernier a pour principal objectif de constituer aux épargnants, avec l’aide de leur entreprise, un complément de revenu pour préparer leur départ à la retraite dans les meilleures conditions. L’épargnant va alors se constituer une rente viagère, qu’il pourra liquider à l’âge légal de départ à la retraite. Le PERCO peut être établi par les employeurs, ou bien par l’accord du comité de l’entreprise. En bénéficiant d’un Plan d’épargne pour la retraite, les titulaires de contrat profitent d’avantages fiscaux et sociaux intéressants.

 

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Qui peut bénéficier du PERCO ?

Les peuvent toutes proposer un PERCO à leurs salariés, même si elles ne bénéficient pas d’un Plan d’épargne d’entreprise.

Comme son nom l’indique, ce produit d’investissement est accordé à l’intégralité des salariés d’une entreprise. Les anciens salariés partis à la retraite, et ceux en préretraite peuvent également bénéficier d’un PERCO. Cependant, ces derniers doivent avoir effectué au moins un versement lorsqu’ils étaient encore salariés. Les anciens salariés de l’entreprise ne pouvant pas recourir au PERCO dans leur entreprise actuel peuvent continuer à alimenter leur produit d’épargne.

L’adhésion des salariés est automatique. S’ils ne souhaitent pas adhérer au PERCO, ces derniers ont un délai de 15 jours pour contester cette adhésion.


Quelle fiscalité s’applique à la rente du PER à la retraite

Il est désormais de notoriété publique que la pension de retraite fournie par le régime obligatoire ne suffit pas à ...
Lire La Suite…

Quel support choisir pour investir sur un PER ?

Depuis que la loi PACTE a été votée, l’ancien système d’épargne retraite couvert par les contrats Madelin, PERP et article ...
Lire La Suite…

À noter : il n’est plus possible, depuis le 01/10/2020, de transférer son PERCO vers un autre PERCO. L’épargnant pourra seulement transférer son PERCO vers un PER.

 

Comment fonctionne le PERCO ?

Le PERCO est un produit d’épargne permettant aux salariés d’une entreprise de se constituer des pour leur départ à la retraite. Ces derniers récupèreront alors les sommes cumulées sur leur PERCO sous forme de rente, ou bien de capital si leur entreprise le permet.

De multiples versements peuvent alimenter le PERCO :

  • Les versements volontaires, dans la limite d’un plafond de 25 %.
  • Les droits inscrits sur un compte épargne temps. Si l’épargnant ne bénéficie pas de CET, les sommes correspondantes aux jours de repos restants, dans la limite de 10 par an.
  • Les fonds provenant de la participation et des intéressements.
  • Des abondements versés par l’entreprise. Les sommes versées ne peuvent dépasser les 16 % du Plafond annuel de la sécurité sociale et ne peux excéder de trois fois le montant versé sur le produit épargne du titulaire de contrat.

 

Une gestion libre ou pilotée

Le mode de gestion pilotée et libre du PERCO.
Les deux modes de gestion du PERCO : le mode de gestion pilotée et le mode de gestion libre.

 

En bénéficiant de ce produit d’épargne, l’épargnant a la possibilité de choisir entre une gestion libre ou une gestion pilotée de son PERCO.

Le mode de gestion pilotée est le choix par défaut. En optant pour ce mode de gestion, l’épargnant délègue la gestion de son produit d’épargne à des experts.

Cependant, l’épargnant peut, s’il le souhaite, opter pour une gestion libre de son produit d’épargne.

Pour en connaitre davantage sur les caractéristiques de ces deux modes de gestion, nous vous invitons à lire notre article sur le sujet.

 

Une en rente ou en capital

Lorsque l’épargnant atteint l’âge légal de départ à la retraite, il peut alors liquider les fonds accumulés sur son Plan d’épargne pour la retraite collectif.

L’épargnant peut donc opter pour deux possibilités : la sortie en rente ou la sortie en capital.

La sortie en rente viagère est celle favorisée par les entreprises. Cependant, l’épargnant peut également opter pour une sortie en capital.

 

La sortie en rente viagère

La rente viagère est soumise à l’impôt sur le revenu. Une partie de la rente sera exonérée, à hauteur de 30 % à 70 %, en fonction de l’âge de l’épargnant.

  • 30 % si l’épargnant a moins de 50 ans.
  • 50 % si l’épargnant a entre 50 et 59 ans.
  • 60 % si l’épargnant a entre 60 et 69 ans.
  • 70 % si l’épargnant a plus de 70 ans.

 

La sortie en capital

Une sortie en capital est également possible, mais elle n’est pas toujours proposée par l’entreprise.

La part du capital provenant des sommes cumulées sur le PERCO sera exonérée d’impôt sur le revenu. Cependant, elle sera imposée aux prélèvements sociaux, à hauteur de 17,2 %.

 

Le déblocage anticipé du PERCO

Afin de liquider les sommes investies sur son PERCO, l’épargnant doit attendre l’âge légal de départ à la retraite, 62 ans.

Néanmoins, le titulaire de contrat peut, dans certaines situations exceptionnelles, appelées « incidents de vie », recourir à un déblocage anticipé de son PERCO. En faisait cela, l’épargnant peut liquider les sommes présentes sur son PERCO avant l’âge légal de départ à la retraite.

  • Le décès du conjoint ou du partenaire de PACS.
  • En 2ème et 3ème catégorie de SS du titulaire, l’invalidité du titulaire du contrat ou de son conjoint.
  • Fin de droits au chômage.
  • Liquidation judiciaire.
  • Le surendettement du titulaire de contrat.
  • L’acquisition de la résidence principale.

Les inconvénients du PERCO

Le PERCO présente tout de même quelques inconvénients.

Pour commencer, à moins de recourir à un déblocage anticipé de son PERCO, l’épargnant ne peut liquider les sommes présentent sur son produit d’épargne avant l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans.

Le second inconvénient est plafonnement des versements. En effet, les versements volontaires effectués par les titulaires de contrat ne peuvent être supérieur à 25 % de leur rémunération annuelle brute.

Quant aux rendements, ces derniers ne sont pas les investissements les plus rémunérateurs pour les épargnants.

 

Pour plus de précision, nos conseillers se tiennent à votre disposition. Vous pouvez prendre contact avec l’un d’entre eux via l’onglet « souscrire ».