PER : Sortie en rente viagère ou en capital ?

Jusqu’à maintenant, les PERCO, PERP, Contrat Madelin, régime Préfon etc. ne permettaient qu’une seule forme de de leur épargne : sous rente viagère. En effet, avoir la possibilité de récupérer en une seule ou plusieurs fois son épargne constituait un des principaux avantages de l’-vie. Ainsi, un grand nombre d’épargnant laissait de côté les contrats d’épargne retraite pour un contrat d’assurance-vie.

L’impossibilité de récupérer son épargne en une seule fois constituait un frein pour les nouveaux retraités. En effet, ceux souhaitant réaliser des projets (acheter une résidence secondaire, partir en voyage, faire des travaux chez eux etc.) se retrouvent bloqué. Ce qui explique la préférence des épargnants pour l’assurance-vie.

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Désormais, avec le nouveau PER instauré par la loi PACTE le 1er octobre 2019 vous pouvez sortir votre épargne sous forme de rente viagère ou de capital ou encore un mixe des deux ! Mais comment faire votre choix entre la rente viagère et le capital ? Afin de vous guider dans votre choix nous allons vous informer sur les modalités de ces deux possibilités de sortie de votre épargne.

 

Deux modes de sorties
Deux modes de sorties

 


PER : Quelles sont les démarches à suivre ?

Le PER ou Plan Épargne Retraite est un placement à connaître pour préparer sa retraite. Lancé en octobre 2019, ce ...
Lire La Suite…

Comment s’effectue le versement de l’épargne du PER à la retraite ?

Auparavant, la multiplicité des contrats n'incitait pas les Français à épargner pour leur retraite. Conditions d'admission différentes, fiscalité différente, modalités ...
Lire La Suite…

Avant d’aborder la question du capital ou de la rente viagère, nous allons rappeler brièvement ce qu’est le PER.

Le PER

 

Le PER ou plan épargne retraite est un dispositif destiné à la retraite instauré par la loi PACTE en 2019. Il remplace les anciennes solutions retraite tels que le PERP, le Madelin, le régime PREFON…

Le PER se présente sous trois formes :

  • Le PER individuel (PERIN)
  • Deux PER d’entreprise : Le PER collectif (PERECO) et le PER obligatoire (PERO)

 

Le PERIN est un contrat ouvert à tous. Afin d’y souscrire vous devez vous adresser à un établissement financier ou à un organisme d’assurance. C’est un produit d’épargne à long terme qui vous permet d’économiser durant toute votre vie active afin d’obtenir à l’âge de la retraite votre épargne cumulé (en capital ou en rente).

Le PERECO s’adresse à l’ensemble des salariés d’une entreprise et n’est pas obligatoire. C’est une solution à long terme. Vous économisez durant toute votre vie afin d’obtenir, avec l’aide de votre entreprise, un capital ou une rente à la sortie de votre contrat.

Le PERO est destiné à tous les salariés ou bien à une catégorie de salarié et est obligatoire pour ces derniers.
Si vous souhaitez en apprendre de façon plus approfondi sur le PER n’hésitez pas à consulter notre article « Ouvrir un PER : A quoi ça sert ? », ainsi que tous nos articles en lien avec ce sujet.

 

Sortie sous forme de capital

 

Vous avez opté pour la déduction fiscale à l’entrée

La première chose à savoir est que la sortie en capital peut-être soit total soit partielle. L’imposition des plus-values et des cumulés ne sera pas la même selon l’option choisie :

  • Capital : soumis au barème progressif de l’IR (impôt sur le revenu)
  • Plus-values : Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30% (dont 12.8% d’impôts sur le revenus et 1702% de prélèvements sociaux).

 

Vous avez renoncé à la déduction fiscale à l’entrée

C’est l’un des grands avantages du PER ou plan épargne retraite : vos versements effectué sur votre plan sont déductibles de votre revenu imposable. Cette déduction fiscale est intéressante, notamment pour les personnes étant fortement imposées. Pour les titulaires peu voir pas imposés, il peut être intéressant d’y renoncer.

Dans le cas échéant, le capital n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu, mais les plus-values acquises sont imposable au PFU (prélèvement forfaitaire unique) à hauteur de 30% (dont 12.8% d’impôts sur le revenus et 1702% de prélèvements sociaux.

 

Avec la sortie sous forme de capital, faites bien attention au changement de tranche d’imposition !

Dans le cas d’une sortie en capital, les sommes cumulé au fur et à mesures des années sur votre contrat s’ajoutent à votre revenu net imposable. Ce qui peut avoir comme effet de vous faire passer dans la tranche d’imposition supérieure.

 

Sortie sous forme de rente viagère

 

Vous ne souhaitez pas obtenir une somme d’argent conséquente dès votre départ à la retraite et préférez toucher un complément de revenus chaque mois. Dans ce cas la sortie de votre PER sous forme de rente viagère peut vous convenir.

La fiscalité appliquée est celle de l’impôt sur le revenu, avec un abattement forfaitaire de 10% sans oublier les prélèvements sociaux. La rente viagère est soumise à la CSG (Contribution sociale généralisée), le taux appliqué sera différent en fonction du montant de la rente.

 

Pour faire votre choix il faut notamment prendre en compte la situation dans laquelle vous vous trouvez au moment de la retraite, vos projets, vos objectifs, mais aussi le mode d’imposition de chacune des possibilités.

Envie d’en savoir plus ? Nous vous invitions à prendre rendez-vous avec l’un de nos conseillers via l’onglet « souscrire »