La défiscalisation : le principal avantage du PER

Le PER est une solution d’épargne destinée à la préparation de la retraite. Il a pour but la constitution d’un revenu complémentaire afin de s’assurer une retraite paisible. Il est instauré par la loi pacte en 2019 et a pour objectif d’améliorer les anciens produits de retraite (ceux-ci n’étant plus commercialisé depuis 2020). Il se présente sous diverses formes : le PER individuel, le PER d’entreprise collectif et le PER d’entreprise obligatoire. Il apporte de nouvelles modalités, tels que la de votre plan sous forme de capital. En effet, les de retraite proposait seulement la sortie de l’épargne sous forme de rente viagère. D’autres modalités sont mises en place avec l’arrivée du PER.

Pour rendre ce dispositif encore plus attractif qu’il ne l’est déjà, l’état y intègre un avantage fiscal non négligeable. En effet, épargnez tout en réalisant des économies d’impôts n’a jamais été aussi facile ! Les versements que vous réaliserez sur votre PER peuvent être déductible de votre revenu imposable.

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

Le concept est simple : plus vous épargnez sur votre PER, et plus l’économie d’impôt réalisé sera grande.

 

 


Plafond épargne retraite et déduction fiscale

Depuis sa création, le régime d'épargne-retraite donne accès à des avantages fiscaux, sous forme de déductions fiscales. Il convient toutefois ...
Lire La Suite…

Le PER Banque Populaire: Revue et Avis

Créé en 1878 à Anger, la banque populaire accompagne les particuliers et les professionnels afin qu’ils atteignent leurs objectifs, qu’ils ...
Lire La Suite…

Comment ça fonctionne ?

Le PER ou plan épargne retraite donne le droit à ce qu’on appelle une déduction fiscale. C’est-à-dire que les versements versés sur votre PER sont déduits de vos impôts.

 

Pour qui l’avantage fiscal est intéressant ?

La déduction fiscale est très intéressante pour les personnes étant fortement imposés. En effet, plus vous êtes imposable et plus l’économie d’impôt réalisée sera grande. De ce fait, il est avantageux de bénéficier de l’avantage fiscal proposé à l’entrée du contrat dans le cas où vous êtes imposé à hauteur de plus de 30% de la tranche marginale.

Il faut savoir que vous pouvez choisir de bénéficier ou non de l’avantage fiscal que propose le PER. Ce choix aura un impact sur la fiscalité à la sortie de votre contrat.

 

Comment calculer l’économie d’impôt réalisée ?

L’économie d’impôt que l’adhérent réalise avec son PER se fait en fonction de la hauteur de sa tranche marginale.

Prenons un exemple : Un adhérent imposé à hauteur de 30% verse 5 000 euros sur son PER, sa déduction d’impôt sera de 1 500€ (on fait 30% de 5 000 €).
Dans le cas où l’adhérent est imposé à hauteur de 41%, l’économie d’impôt réalisé sera de 2 050 € (on fait 41% de 5 000 €).
Enfin, dans le cas où l’adhérent est imposé à hauteur de 14% son avantage fiscal sera limité à 700 € (on fait 14% de 5 000 €).

 

Qu’est-ce que le plafond de l’avantage fiscal du PER ?

La déduction d’impôt que vous offre le PER ne subit pas le plafonnement des niches fiscal, cependant le montant des versements déductible de votre revenu imposable sont limités à un certain plafond.

 

Concernant les salariés la limite est de :

  • 10% du revenu imposable de l’année N-1 et 32 909 € maximum en 2022.

 

Concernant les travailleurs non-salariés, la limite est de :

  • 10% de la partie du bénéfice soumis à l’impôt sur le revenu, et ce, compris dans la limite de 10% de 329 088 €. Ainsi, le montant de déductibilité des versements est limité à 32 909 € en 2022 ;
  • 15% de la partie du bénéfice soumis à l’impôt sur le revenu, et ce, compris entre 41 136 € et 329 088 €. Ainsi, le montant de déductibilité des versements est plafonné à hauteur de 43 193 € en 2022.
plafond de déduction fiscale du PER pour les TNS
plafond de déduction fiscale du PER pour les TNS

 

Ces deux plafonds sont cumulables. Ainsi un travailleur non salarié peut déduire en totalité un maximum de 76 102 € en 2022.

 

Vous avez néanmoins la possibilité d’augmenter ces plafonds avec :

  • Le rattrapage des plafonds non utilisés des 3 années précédentes (pas pour les TNS) ;
  • La mutualisation des deux plafonds des conjoints.

Pour en savoir plus sur le plafond d’épargne retraite cliquez ici.

 

Un avantage fiscal pour quelle contrepartie ?

Le PER offre la possibilité à ses adhérents de bénéficier d’une déduction fiscale à l’entrée du contrat. Cependant, la fiscalité à la sortie sera en conséquence plus lourde si vous avez choisi de bénéficier de la déductibilité des versements.

Ainsi, si vous avez choisi de sortir votre épargne sous forme de rente viagère, elles seront alors soumises à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux (17,2%).

Au contraire, si vous avez choisi de sortir votre épargne sous forme de capital, celui-ci sera imposé et les intérêts générés seront soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU).
À savoir : le PFU est de 30%, il est composé de 12,8% d’impôt sur le revenu et de 17,2% de prélèvements sociaux.

 

Afin de profiter au maximum de la déduction fiscale offerte par le PER, l’adhérent à la possibilité d’investir cette économie sur un autre produit d’épargne tel qu’une assurance vie. En effet, cela va lui permettre de faire fructifier les sommes économisées tout en bénéficiant d’une fiscalité plus avantageuse à la sortie de votre plan (seulement pour les contrats d’assurance vie de plus de 8 ans).

 

Vous souhaitez à un PER mais ne savez pas quel contrat choisir parmi la multitude de contrats présent sur le marché ? Notre comparateur PER est à votre disposition, il vous permettra de comparer les différents contrats et de choisir celui étant le plus adapté à vos projets.

Une question ? Besoin de plus de précision ? Nos conseillers se tiennent à votre disposition, pour prendre rendez-vous avec l’un d’entre eux cliquer sur « souscrire ».