Les inconvénients du PER

Le PER est un nouveau produit d’épargne mis en place le 1er octobre 2019 suite à la mise en vigueur de la . Regroupant les anciens produits d’épargne tels que le PERCO et le Madelin, ce dernier a pour vocation de constituer une épargne aux titulaires de contrat afin de préparer et anticiper leur départ à la retraite. Le PER étant un produit d’épargne à long terme, les épargnants récupéreront les sommes cumulées sur leur PER lors de leur départ à l’âge légal de la retraite, soit à 62 ans. Cependant, il existe des cas exceptionnels, appelés “incidents de vie“, permettant aux titulaires de contrat de bénéficier d’un déblocage anticipé de leur PER. Le plan d’épargne retraite est donc un produit d’épargne avantageux, permettant aux souscripteurs de profiter d’avantages fiscaux intéressants. Mais quels sont ses inconvénients ?

Nous allons, dans cet article, vous expliquer le fonctionnement du PER, ainsi que ses inconvénients.

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

 

Qu’est-ce qu’un PER ?

Le PER est un produit d’épargne à long terme permettant aux titulaires de contrat de se constituer des revenus complémentaires pour leur départ à la retraite. Ce dernier se décline sous 3 formes :

  • Le PER individuel.
  • Le PER d’entreprise collectif.
  • Le PER d’entreprise obligatoire.

 


Quels sont les différents types de PER ?

Sur le marché depuis le 1er octobre, suite à la mise en place de la loi Pacte, le PER est ...
Lire La Suite…

Les versements du PER individuel

Depuis sa mise en place le 1er octobre 2019, suite à la loi Pacte, le PER individuel est un produit ...
Lire La Suite…

Comment fonctionnent-ils ?

Les 3 PER
Les 3 PER : le PER individuel, le PER d’entreprise collectif et le PER obligatoire

 

Le PER individuel est un produit d’épargne ouvert à tous, sans prise en considération de l’âge et de la situation professionnelle de l’épargnant.

Le PER d’entreprise collectif est ouvert aux salariés d’une entreprise. Son adhésion est facultative, mais automatique. S’ils ne souhaitent pas bénéficier de ce produit d’épargne, les salariés doivent refuser d’adhérer à ce produit d’épargne dans une limite de 15 jours.

Le PER d’entreprise obligatoire est également ouvert aux salariés d’une entreprise. Les salariés concernés par ce dispositif sont dans l’obligation d’y adhérer.

 

Comment recourir à un PER ?

Pour souscrire à un PER, les épargnants peuvent se diriger vers une société spécialisée :

  • Une banque.
  • Une mutuelle.
  • Un organisme spécialisé dans les contrats d’.
  • Un conseiller financier.

 

Comment alimenter son PER ?

Il existe plusieurs financements pouvant alimenter un PER.

  • Les versements volontaires. Ces derniers sont soit ponctuels, soit programmés.
  • Les versements obligatoires de la part du salarié et de l’employeur.
  • Les versements provenant de l’épargne salariale (intéressement et participation) et les droits issus du (CET). En l’absence d’un compte épargne temps, les jours de repos non pris, dans la limite de 10 jours pas an.
  • Les sommes transférées d’autres produits retraite.

 

Une sortie en rente ou en capital

L’épargne cumulée sur le PER de l’épargnant est bloquée jusqu’à l’âge légal de départ retraite, soit 62 ans. Le titulaire de contrat aura alors la possibilité de choisir entre une sortie sous forme de rente, sous forme de capital, ou bien les deux.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la sortie en rente et en capital, nous vous invitons à consulter notre article sur le sujet.

 

La possibilité de recourir à un déblocage anticipe de son PER

Bien que l’épargne soit bloquée jusqu’à l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans, l’épargnant peut bénéficier, dans certaines conditions exceptionnelles appelées “incidents de vie“, d’un déblocage anticipé de son PER.

Les conditions exceptionnelles permettant un déblocage anticipé du PER sont :

  • Le décès du conjoint ou du partenaire de PACS.
  • En 2e et 3e catégorie de SS du titulaire, l’invalidité du titulaire du contrat ou de son conjoint.
  • Fin de droits au chômage.
  • Liquidation judiciaire.
  • Le surendettement du titulaire de contrat.

L’épargnant peut également recourir à un déblocage anticipé de son PER individuel dans le cadre de l’acquisition de la résidence principale.

 

Quels sont les inconvénients du PER ?

Le PER est un produit d’épargne avantageux pour les titulaires de contrat, néanmoins ce dernier comprend, par ailleurs, quelques inconvénients.

Pour commencer, l’un des principaux inconvénients du PER est le fait que les sommes accumulées sur ce dernier soient bloquées jusqu’à l’âge légal de départ, soit 62 ans.

De plus, le PER n’est pas un produit d’épargne avantageux pour tous les titulaires de contrat. Seuls certains épargnants profitent de ces avantages. En effet, lorsque la tranche d’imposition est inférieure à 30 %, le PER n’est pas aussi avantageux.

 

Le PER est un produit d’épargne à long terme permettant aux titulaires de contrat de préparer et anticiper leur retraite afin de se constituer un complément de revenu pour leur départ à la retraite. L’épargnant peut choisir entre 3 PER : le PER individuel, le PER d’entreprise obligatoire et le PER d’entreprise collectif. L’épargne accumulée sur le PER du titulaire de contrat est bloquée jusqu’à son l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans. Cependant, ces derniers peuvent bénéficier d’un déblocage anticipé de leur PER dans certaines situations exceptionnelles appelées “incidents de vie”.

Le PER est donc un produit d’épargne permettant aux titulaires de contrat de profiter d’avantages fiscaux intéressants. Néanmoins, ce dernier comprend également des inconvénients. Afin de pouvoir liquider les sommes accumulées sur son produit d’épargne, les épargnant sont dans l’obligation d’attendre l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans. De plus, le PER n’est pas un produit avantageux pour tous les épargnants.

 

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les PER, nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos conseillers, via l’onglet “souscrire”.