PER : à quel rendement s’attendre ?

Le système par répartition de la Sécurité Sociale est de plus en plus mis à mal. Le taux de natalité en France est inférieur à 2 depuis des décennies, ne permettant pas le renouvellement de la population. Parallèlement, on observe un vieillissement global démographique, sans parler des personnes nées durant le baby-boom après la Seconde Guerre Mondiale qui sont aujourd’hui presque tous à la retraite. Somme toute, le régime obligatoire des retraites n’est plus suffisant pour maintenir son niveau de vie passée la vie active, alors que le rapport de cotisants sur le nombre de retraités ne cesse de s’amoindrir. Il est indispensable de préparer sa retraite afin de percevoir un complément de revenus, sans quoi c’est une baisse de 50 % en moyenne de revenus qui est observée, qui passe même à environ 60 % pour les anciens travailleurs non salariés.

C’est pour cela que le gouvernement Macron a souhaité révolutionner le monde de l’assurance. Effectivement, la multitude de contrats qui existaient auparavant n’incitait pas vraiment à tirer profit de sa retraite, car il était facile de s’y perdre. Préfon, PERP, Madelin et plus encore. Voilà pourquoi a été votée en 2019 la loi PACTE, introduisant le PER, nouvelle enveloppe qui a renforcé les anciens contrats en les rassemblant sous leurs nouvelles formes : 1 PER individuel et PER entreprise. Seulement, si ce nouveau dispositif a déjà séduit plus de 4 millions de Français, certains restent dubitatifs. Quel rendement attendre de son PER ?

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

 

Qu’est-ce que le PER ?

Il est d’abord important de préciser ce qu’est le PER pour bien comprendre tous les avantages qu’il comporte. L’argument majeur avancé par le gouvernement est sa fiscalité plus qu’attractive. En effet, vous avez la possibilité de directement prélever de votre salaire l’épargne que vous investissez sur votre plan épargne retraite, permettant mécaniquement de déduire vos impôts. Cette caractéristique et d’autant plus avantageuse si vous êtes lourdement imposé. Logiquement, plus vous vous situez dans une tranche marginale élevée du barème de l’IR, plus les économies que vous réaliserez seront importantes.

Avec le plan épargne retraite, vous disposez également d’une liberté de choix sur la façon dont vous souhaitez sortir votre épargne. Il est en effet possible de la récupérer sous forme de , de rente garantie, de capital ou même un mélange entre rente et capital, ce qui n’était pas possible avec l’ensemble des anciens contrats. Par ailleurs, le PER se révèle moins souple que l’assurance-vie, n’ayant pas la possibilité de liquider votre plan avant la retraite. Néanmoins, il existe des possibilités de déblocage anticipé, si jamais vous êtes dans un cas de force majeur ou, grande nouveauté de ce plan, si vous souhaitez acquérir votre résidence principale.


Le PER : Les changements de 2022

Bonne nouvelle pour les épargnants ! En 2022, le nouveau PER instauré par la loi Pacte en octobre 2019 va ...
Lire La Suite…

Nouveaux PER et déblocage, on vous explique !

Après presque trois années de mise en vigueur, la loi PACTE a instauré un nouveau climat dans les entreprises et ...
Lire La Suite…

Enfin, pour appréhender le potentiel de rendement de votre PER, il est essentiel de faire la distinction entre PER bancaire et PER assurantiel, ce dernier étant le plus répandu sur le marché. Si tous deux vous permettent de préparer vos vieux jours en toute sérénité, ils comportent une différence fondamentale qui impacte la façon dont sont générés vos intérêts.

  • Le PER assurantiel sont proposés par les compagnies d’assurance. Les investissements sont disponibles en Unité de Compte (UC) ou fonds en euros.
  • Le PER bancaire est, comme son nom l’indique, commercialisé par une institution bancaire. Contrairement au PER assurantiel, le fonds en euros ne s’avère pas disponible pour ce type de contrat. De plus, les investissements proposés sont en titres (comme les actions) ou fonds communs de placement comme les Organismes de Placement Collectif à Valeur Mobilière (OPCVM).

Quels intérêts espérer grâce à mon PER ?

Les intérêts potentiellement réalisés ne seront pas les mêmes selon les investissements choisis. Par ailleurs, comme dit précédemment, les supports financiers proposés ne seront pas les mêmes selon que vous ayez un PER bancaire ou PER assurantiel.

Le rendement que vous pouvez espérer se calculera en fonction du support d’.

 

Les fonds en euros

Les fonds en euros sont réservés aux compagnies d’assurance. Ainsi, vous ne pouvez pas y avoir accès si vous détenez un PER bancaire. Ces fonds sont gérés par l’organisme auprès duquel vous avez souscrit. Votre capital ainsi que vos intérêts y sont garantis grâce aux stocks réalisés par votre assurance. Comme ce type d’investissement est le plus sûr, ce qui en fait le choix le plus recommandé pour les souscripteurs proches de l’âge de départ à la retraite, les plus-values générées y sont très faibles. Précisément, la majorité des sommes dessus est investie dans des obligations d’État ou d’entreprise, qui présentent des taux particulièrement bas.

 

Les Unités de Compte

Les UC désignent les supports d’investissement proposés par votre assurance dans le contrat de votre plan. Ils regroupent des actions d’entreprises cotées en bourse, des obligations d’État ou d’entreprise, des investissements immobiliers type Société Commune de Placement Immobilier (FCPI). Mais également des fonds dits indiciels comme les Exchange Traded Fund (ETF) ou des valeurs mobilières comme les FCP. Les UC permettent d’investir sur les marchés financiers sans directement acheter d’actif. Cependant, les risquent restent les mêmes, car vous êtes soumis aux fluctuations du marché. Ainsi, les plus-values comme les pertes ne sont supportées que par vous-mêmes. Elles sont gérées soit par votre assurance, soit par un Organisme de Placement Collectif à Valeur Mobilière (OPCVM) soit par vous-même, selon le choisi au moment de la souscription à votre plan. À la liquidation de ce dernier, la valeur des UC que vous possédez vous sera reversé en euros.

 

Titres

Concrètement, les titres proposés sur un PER bancaire correspondent aux mêmes que pour les UC. Seulement, contrairement à ces derniers, vous accèderez directement aux marchés financiers. De plus, les supports financiers proposés pour un PER bancaire sont à la fois plus nombreux et plus diversifiés que pour un PER assurantiel. Toutefois, comme dit précédemment, vous n’avez pas la possibilité d’avoir un fonds en euros si vous avez souscrit auprès d’un établissement bancaire. Dans le cas où vous souhaiteriez sécuriser votre épargne, vous pouvez placer cette dernière sur les marchés obligataires, mais elle ne sera pas garantie comme sur un fonds en euros. Certes, avec les supports proposés par un PER bancaire, vous pouvez vous attendre à un rendement important, mais comme vous êtes soumis aux fluctuations du marché sans garantie de l’assureur, vous pouvez tout autant perdre une partie considérable de vos capitaux.

 

Ainsi, le rendement que vous pouvez espérer de votre plan dépend grandement du type de contrat que vous choisissez ainsi que des supports financiers sur lesquels vous investissez. Cependant, en plus de cela, il existe des caractéristiques propres à chaque contrat qui les différencient, même entre plans du même type. C’est pour cela que nous vous recommandons de faire appel à un conseiller afin d’obtenir un bilan personnalisé et d’opter pour le contrat qui vous convient le mieux.