Qu’est-ce que le PERP ?

Le PERP, Plan Epargne Retraite, est un produit d’épargne à long terme créée en août 2003 suite à la mise en place de la loi Fillon. Ce produit d’investissement permet aux souscripteurs de préparer leur départ à la retraite dans les meilleures conditions, en économisant tout au long de leur vie active, afin d’obtenir des revenus supplémentaires.

En ayant recours à ce produit d’épargne, les souscripteurs s’assurent de recevoir des intérêts sur les financements effectués. Le titulaire de contrat verse des sommes sur son PERP jusqu’à son départ à l’âge légal de la retraite, soit 62 ans. Une fois à la retraite, les versements effectués sur son PERP seront convertis en viagère, ou si l’épargnant le souhaite, en capital.

Les meilleurs contrats PER retraite du marché

 

Qui peut souscrire au PERP ?

Le PERP est un produit d’épargne ouvert à toutes personnes de plus de 18 ans, qu’elles soient salariées, au chômage, indépendantes ou dirigeantes, sans prise en considération du salaire.

Pour ouvrir un Plan Epargne Retraite Populaire, l’épargnant doit se rendre dans un organisme spécialisé dans ce genre de produits : une banque, une mutuelle santé ou une compagnie d’assurance.


Le fonctionnement du PER Entreprise obligatoire en détail

Comment se divise le Plan Épargne Retraite PER Individuel (PERIN) Un PER Individuel est prévu pour être souscrit à titre ...
Lire La Suite…

Les 3 avantages clés du PER

Le PER est un produit d’épargne à long terme mis en place le 1er octobre 2022 suite à la loi ...
Lire La Suite…

 

Le fonctionnement du PERP

Le PERP est un produit d’épargne permettant aux titulaires de contrat de bénéficier de en anticipant et préparant leur retraite. Les sommes versées sur le PERP peuvent être fixes ou libres de montant, ponctuelles ou périodiques, selon les préférences des épargnants. 

Les versements sont effectués sous forme de rente viagère, et donc par le biais de financements réguliers. Cependant, l’épargnant peut s’il le souhaite, et sous certains critères, opter pour une sortie en capital.

En optant pour cette alternative, 80 % du capital sera versé en rente viagère, car celui-ci ne peut pas dépasser les 20 % du capital accumulé par l’épargnant. 

Si l’épargnant souhaite récupérer l’intégralité du capital accumulé sur son produit d’épargne PERP, ce dernier doit respecter deux critères : la première est d’acquérir une résidence principale, la seconde de ne pas avoir possédé un bien immobilier les deux années précédant la de son Plan Épargne Retraite Populaire. 

 

Quels sont les avantages du PERP ?

Ouvrir un PERP apporte de nombreux avantages à l’épargnant, notamment des avantages fiscaux

Les titulaires de contrat profitent d’une fiscalité avantageuse. Le PERP est un produit intéressant, permettant aux souscripteurs de bénéficier d’une réduction de leurs impôts sur le revenu, dans la limite de 10 %. 

La souplesse des versements est également un avantage, puisque les épargnants choisissent librement le montant qu’ils souhaitent verser sur leur PERP. Les versements peuvent être ponctuels ou périodiques. Ces derniers peuvent par ailleurs choisir entre une sortie ou une liquidation en rente ou en capital, selon leurs préférences. 

Les conditions de sortie du PERP.
Une sortie en rente ou en capital pour le PERP.

 

Le PERP n’impose aucun versement minimal, et il n’y a pas de plafond de versement. 

En ayant recours à un PERP, les titulaires de contrat peuvent donc préparer et anticiper leur retraite sereinement.

 

Quels sont les inconvénients du PERP ?

Bien que le PERP soit avantageux, ce dernier présente aussi quelques inconvénients.

Un des principaux inconvénients du PERP, étant un produit d’épargne à long terme, les titulaires de contrat ne peuvent liquider les sommes cumulées sur leur PER avant l’âge légal de départ à la retraite, soit à 62 ans

De plus, la rente est imposable selon les règles applicables aux pensions et retraite.  

 

Est-ce possible de liquider ses fonds avant son départ à la retraite ?

Les règles mises en place sont strictes, il est impossible de liquider les sommes cumulées sur son PERP avant l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans. Cependant, il est possible de recourir à un déblocage anticipé de son PERP dans certaines situations, que nous appelons les « incidents de vie ».

Les raisons pouvant permettre un déblocage anticipé de son PERP, et selon l’article L 132-23 du Code des assurances, sont 

  • Le décès du conjoint ou du partenaire de PACS.
  • En 2ème et 3ème catégorie de SS du titulaire, l’invalidité du titulaire du contrat ou de son conjoint.
  • L’invalidité du titulaire du contrat, de ses enfants ou de son conjoint.
  • Fin de droits au chômage.
  • Liquidation judiciaire.
  • Le surendettement du titulaire de contrat.

 

Les titulaires peuvent également recourir à un rachat anticipé de leur PERP si les trois conditions suivantes sont respectées : 

  • Si le contrat n’autorise pas les versements réguliers, l’épargnant ne doit pas avoir effectué des versements de cotisation les 4 années précédant le rachat de son PERP.
  • Dans le cas où le contrat autorise des versements réguliers, l’épargnant doit avoir adhéré au contrat au moins 4 années révolues avant la demande de rachat.
  • Dans l’éventualité où la valeur des sommes cumulées sur le PERP n’excède pas la somme de 2000 euros.

 

Le PERP est un produit d’épargne à long terme permettant aux titulaires de contrat d’anticiper leur départ à la retraite. Ce dernier apporte de multiples avantages fiscaux aux titulaires de contrats. 

 

Des questions restent sans réponses ? Nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos conseillers, via l’onglet « souscrire ».